mercredi 16 novembre 2016

Des albums pour accompagner un(e) tout(e) jeune aîné(e)





























Aujourd'hui, je vous propose trois idées d'albums pour aborder le sujet "frères/soeurs" avec un(e) jeune futur(e) aîné(e)!
Titouan n'a pas encore trois ans et n'a, pour le moment, pas de questions sur comment cela se passe concrètement à l'intérieur de mon ventre! Il n'éprouve pas non plus de sentiments de jalousie.
Il me semblait alors plus pertinent de lui choisir des albums qui seraient à même de le rassurer sur ce que l'on vit maintenant et sur des fratries sans rivalité. (Il sera toujours temps de lui lire des albums à ce sujet en temps voulu si "temps" il y a ;)!)
Je souhaitais des histoires bienveillantes, réalistes et ancrées dans le réel. Voici donc ma sélection!

"Sur les genoux de maman":
"Sur les genoux de mamand'Ann Herbert Scott et Gilo Coabson est un véritable coup de coeur pour tous les deux! Je vous en parlais déjà ici. De prime abord, je ne suis pas fan des illustrations mais je me suis laissée séduire par le message tendre et bienveillant de l'histoire :). Titouan l'aime beaucoup beaucoup aussi!!

"Il y a une maison dans ma maman":
Cet album, très réaliste et tendre, raconte du point de vue d'un petit garçon d'environ trois ans, ce qui se passe à l'intérieur du ventre d'une maman qui attend un enfant. Il observe, se questionne, entre en relation, attend, etc.
Les mots sont simples et sans détails "techniques" qui, finalement, intéressent rarement très peu les jeunes enfants. 
Giles Andreae et Vanessa Cabban répondent juste, en mots et en images, aux futurs aînés de moins de six ans. Pour en savoir plus, vous pouvez jeter un oeil par .







"Un amour de petite soeur":
Dans la continuité du magnifique album "Mon amour", Astrid Desbordes et Pauline Martin, nous offrent une nouvelle histoire pleine de tendresse et de poésie.
La petite soeur ne reste pas "petite" bien longtemps! Très rapidement, le héros peut jouer à plein de choses avec elle! Mais, dans la vraie vie, le temps file moins vite!! Il est donc préférable de rappeler à son aîné(e) que le bébé ne va pas être très interactif un bon moment ;)!


J'en emprunterai sans doute d'autres à la bibliothèque!
Il se peut que mes choix se portent sur des albums comme: "Et dedans il y a...", puis "Et après il y aura...", de Jeanne Ashbé ou encore "Petites graines" d'Emile Jadoul et Catherine Pineur!
Et peut-être avez-vous, vous aussi, d'autres idées d'albums?

8 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour Déborah,c'est une très chouette sélection que tu as faites!L'album "Ma maman a besoin de moi"de Mildred Pitts Walter a l'air pas mal aussi je ne sais pas ce que tu en penses?Ici c'est pas trop la forme(j'ai mon oncle handicapé qui est à l'hôpital et va mourir dans les prochains jours)et ma grand mère qui a fait petite attaque et on a très peur aussi donc si tu as albums à me conseiller sur le deuil,la mort pour un tout petit pense à moi:(Prends soin de toi surtout!A très bientôt Barbara

altahine a dit…

Nous ne sommes pas trop concernés (et ce n'est pas prévu ^^) mais l'album "Un amour de petite soeur" m'aurait bien plu, je crois ! D'ailleurs, je me consolerai avec "Ce que papa m'a dit", qui a l'air aussi génial que les deux autres ! Zou, sur la lise de Noël, tiens !

Pour Barbara, je pense que "Et après" ou "Si un jour" de Malika Doray, dont j'aime beaucoup le travail toujours sensible et sobre, seraient adaptés à la thématique du deuil, mais je ne les ai pas lus. Bon courage à toi !

Déborah D. a dit…

@ Barbara: Désolée de tout ce qui t'arrive de dur en même temps..Prends bien soin de toi aussi.
Concernant les albums sur le deuil, je pense au titre "Au revoir Blaireau". Je ne l'ai pas encore lu mais je n'en n'ai entendu que du bien.
Et altahine partage deux titres de Malika Doray. Bon courage dans cette épreuve. À très bientôt.

@ altahine: Merci pour les références données à Barbara :). Et le titre "Ce que papa m'a dit" m'a l'air fort bien oui!!
Bonne fin de semaine et à très vite :)

Anonyme a dit…

Merci à toutes les deux pour votre soutien et vos conseils je note tous ces titres car c'est très dur pour Alexandre aussi pour le moment:( Il dit qu'il est très triste et ne comprends pas pourquoi les docteurs ne peuvent pas tout soigner,me pose des questions auxquelles je ne sais pas trop comment répondre sur la mort etc En plus je ne cache pas ma tristesse et mes larmes je pense que c'est mieux et je lui explique que maman a beaucoup de peine.Enfin... encore un grand merci à toutes les deux!

Cloé a dit…

Bonjour,
C'est la première fois que je commente mais j'ai justement eu l'occasion de feuilleter "Un amour de petite sœur" aujourd'hui. Et j'ai été marquée (négativement) par deux points : petite sœur au biberon puis portée dans un porte bébé anti physio face au monde ! Ce n'est peut être qu'un point de détail pour certains mais moi ça m'interpelle. Par contre dans "Camille grande sœur" je cite : "Le petit frère se met à téter goulûment le sein, tout heureux d'être contre sa maman. - Moi aussi je mangeais comme ça ? Oui mon amour. - C'est bête je ne m'en souviens plus". Pour le coup on est plus en accord avec ma conception de la maternité ;-).
Et vu que je commente, j'en profite pour vous remercier de faire partager votre quotidien et toutes les bonnes idées que je tente d'appliquer pour ma fille qui a maintenant 9 mois.
Cloé,

Déborah D. a dit…

Bonjour Barbara, comment la situation a-t-elle évoluée ?
La tristesse et les moments difficiles font partie de la vie. Je crois que moi non plus je ne cacherai pas mes émotions. Je viens de voir qu'il y a l'album "Le vide" qui parle justement de ces passages à vide et qui montre comment la vie et les petits bonheurs reprennent le dessus. Je ne l'ai pas lu mais je crois qu'il peut bien accompagner ces moments douloureux.
Prends bien soin de toi et à bientôt.

Anonyme a dit…

Coucou Déborah,merci beaucoup pour ton gentil message.Ici il n'y a plus vraiment d'espoir:( Il fait plein de crises d'épilepsie,les poumons trop atteint il ne sait pas respirer sans tuyaux et masque à oxygène,il a perdu totalement la parole (déjà qu'il avait perdu l'usage des jambes et des mains),il va être transférer en soins palliatifs:( En plus Alex ne comprends pas pourquoi il ne peux entrer dans la chambre d'hôpital et tiens à toucher la porte de sa chambre en disant qu'il est triste à chaque fois que l'on y va :( Triste fin d'année...Merci beaucoup pour les conseils d'albums cela m'aide beaucoup,rien de mieux que les livres selon moi pour expliquer les choses!J'espère que tu vas bien?Merci encore pour ton soutien cela me touche énormément.Perdre une personne proche handicapée c'est très particulier (encore plus si elle est handicapée mentale)car mon oncle par ex c'est comme si il est resté enfant c'est très dur à expliquer mais c'est comme si un ange monte au ciel...Merci pour tout,prends soin de toi. Barbara

Déborah D. a dit…

Bonsoir Barbara,
Je ne sais pas où t'écrire alors ce sera ici! Un petit mot simplement pour te dire que je pense bien à vous dans cette épreuve...
Prends soin de toi