mardi 31 mai 2016

Ce mois-ci: Mai 2016

Un mois de Mai bien rempli vient de se terminer!! Ce qu'il a été chouette!

Ce mois-ci, il y a eu, entre autres:
-Des goûters entre enfants,
-Des sorties au square, au parc, au bois! Presque quotidiennement!,
-Une parcelle de libre au jardin partagé!! Nous commençons à jardiner et on est bien content!!,
-Des petits pois écossés par Titouan!,
-Une visite au Centre Georges Pompidou, à la galerie des enfants et à l'exposition Paul Klee,
-Des sorties à la bibliothèque,
-Des "autoroutes" dessinées par Titouan,
-De la peinture, des dessins, de la pâtisserie!,
-Titouan qui s'en va chercher (comme ça!) un récipient, un fouet, de la farine, du chocolat pâtissier; dépose le tout sur le plan de travail et s'exclame: "Voilà!! On va faire un gâteau au chocolat!!"
("Ah oui? T'es sûr? À 9h30?" :D!!)
-De longues observations d'insectes en tout genre!
-Un "Oh, j'entends un merle!!" qui a fait fondre toutes les mamans du square (moi compris!!) ;)!
-Titouan qui dit souvent "Ensemble!" avec un grand sourire de plaisir lorsque l'on est...tous les trois :),
-Nos premières glaces de l'année,
-Des bulles colorées,
-Des bobos et des microbes...,
-Une visite à la caserne des pompiers de notre quartier,
-Des tas et des tas de moments musicaux, de jeux, de lectures, de câlins/bisous/tétées et de "prout" sur le ventre!!
-Titouan qui identifie et nomme une petite cinquantaine d'espèces d'oiseaux :D!!
-Titouan qui s'avère être nettement plus efficace que ma liste de courses ^^!
-Des fraises mûres!! Ô joie ;)!!
-Des cordes de guitare changées!! (Vive les apprentissages autonomes ;)!)
-Beaucoup de pluie et des sauts dans les flaques d'eau!!
Bref, la vie :)!

J'espère que vous aussi vous avez passé un joli mois de Mai!! Racontez moi!
Je vous souhaite un beau mois de Juin à venir :)





samedi 28 mai 2016

La chambre de Titouan (2 ans)

Voilà plusieurs jours que le blog n'est pas approvisionné d'articles! Nous sommes beaucoup en vadrouille!!
Aujourd'hui, je vous propose un petit retour en arrière et je vous fais visiter la chambre de Titouan plus en détails, alors qu'il n'avait pas encore 2 ans!
Quelques petits changements ont eu lieu ces derniers mois mais tant pis! J'avais tout de même très envie de partager tout cela avec vous!!
Voici donc tout plein de photos!!





























Si vous avez des questions, n'hésitez pas! Si vous voulez voir la chambre de Titouan lorsqu'il avait 15 mois, c'est chez mon amie photographe Amélie Clements (juste ) que ça se passe ;)!
J'espère que tout va bien pour vous!
À bientôt :)

lundi 16 mai 2016

Ma rencontre avec "Faber & Mazlish"

L'éducation dite "positive" n'a pas fait partie de ma vie de façon innée. Tout simplement parce que mes parents, ou mes grands-parents, ou l'école, ou la société en général, ne se sont pas comportés de cette façon, à mon égard. Toutefois, même s'il y a eu beaucoup de choses à réapprendre, il s'est avéré que l'éducation positive s'est révélée être comme une évidence.
Il a fallu (et il faut parfois encore) être plus forte que mes "démons" intérieurs. C'est un travail, cela peut demander des efforts.
Mais aujourd'hui, même s'il m'arrive de ne pas être exactement la mère que j'aimerais être, je peux dire que l'éducation positive fait partie de moi, de ma vie. Comme une alliée.
Ce qui m'a aidé? J'ai commencé par découvrir Isabelle Filliozat. Cela m'a permis de mieux comprendre les enfants. Encore un peu plus et d'une tout autre manière. Oui, je suis éducatrice de jeunes enfants mais en réalité, lors de ma formation, l'éducation positive n'était pas un point abordé. N'était pas! Bonne nouvelle pour ces futurs EJE ;)!
Puis, j'ai lu Thomas Gordon, Catherine Gueguen, Catherine Dumonteil-Kremer, Aletha Solter, Jane Nelsen..Tout fut "parlant". Tout résonnait en moi.
J'ai ensuite, enfin découvert les pensées d'Haim Ginott, et les écrits d'Adele Faber et Elaine Mazlish qui en ont découlé. Une révélation!!
Tout cela était en parfait accord avec cette vision bienveillante et positive que j'avais de l'enfant ET cela ne m'oubliait pas moi, en tant que parent!!
"Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent", "Parents épanouis, enfants épanouis", "Frères et soeurs, sans rivalités", je les ai lu, relu, re-relu ;)! Et je suis sûre que je n'ai pas fini de le faire :).
Des ateliers de groupe de parents (ou toute personne intéressée par l'éducation des enfants) existent un peu partout!! En ce qui concerne "Parler pour que les enfants écoutent", il s'agit d'un cycle de sept ateliers de deux heures. C'est ainsi qu'en novembre dernier, j'ai souhaité participé à l'un d'entre eux. Une belle expérience qui permet de mettre en pratique la théorie, de s'entraîner, mais surtout d'échanger et de rencontrer des parents qui peuvent se poser les mêmes questions que nous. J'ai vu des parents se transformer sous mes yeux. Des gens qui ont changé leur regard sur leur enfant. Magique :).
Alors oui, aucun de nous n'a été des parents parfaits, ni à l'entrée, ni à la sortie du cycle d'ateliers proposé. 
Cela a parfois demandé beaucoup d'efforts pour certains d'entre eux mais cela leur a permis de faire des prises de conscience, d'utiliser des "outils" éducatifs au quotidien, d'avoir une vie plus sereine avec leurs enfants. Sans jugements, sans "conseils".

Aujourd'hui, je suis à mon tour animatrice "Faber & Mazlish" et j'en suis vraiment vraiment très heureuse!! J'ai envie de partager tout cela avec d'autres familles, qu'elles puissent échanger entre elles, se sentir soutenues et comprises :).
Mon prochain cycle d'ateliers commence bientôt!! Le jeudi 19 Mai, à Paris ;). Et il reste encore des places!!

Bonne journée à tous ;).

Ps: N'hésitez pas à partager l'information autour de vous :).

jeudi 12 mai 2016

L'instruction en famille# Pourquoi?

Titouan grandit et alors que nous n'y étions pas vraiment confronté jusque là, voilà que les questions et les remarques fusent...: "Oh, mais tu vas bientôt aller à l'école toi!". Bien souvent, je réponds simplement qu'il est encore bien trop jeune. Mais parfois je m'aventure à donner des réponses.
Et alors là..: "Mais pourquoi pas d'école?? Qu'est-ce que c'est que cette histoire?!"
C'est curieux ce sentiment de devoir se justifier pour quelque chose qui nous semble, par ailleurs, si naturel...

Quand je vois mon petit garçon aujourd'hui, son enthousiasme, ses éclats de rire, son entrain, sa joie, sa sensibilité, sa générosité, son humour, son empathie je n'ai vraiment pas envie que cela s'arrête!

J'ai rencontré tellement d'enfants qui se sont suradaptés au système, qui allaient à l'école sans enthousiasme ou qui, au contraire, ne remettaient absolument pas en cause le fonctionnement de l'école et qui acceptaient en trouvant cela "normal" d'être noté, parfois humilié ou non-respecté, non-valorisé dans leurs centres d'intérêts.

Le livre "Instruire en famille" de Charlotte Dien nous donne plein plein de pistes de réponses à cette drôle de question ;)!
Pourquoi?
Plusieurs raisons m'ont poussé dans ce choix de l'IEF. Et il en existe plein d'autres! (Comme vous vous en doutez, ce petit article pose simplement mes pensées et mes questionnements. Ce n'est en rien un jugement si votre choix..n'est pas le nôtre ;)!).
J'ai fait ce choix pour que le rythme de mon enfant soit respecté, pour que ses centres d'intérêts soient valorisés, pour qu'il puisse apprendre à son rythme sans pression ni compétition, pour entretenir sa curiosité naturelle, pour lui offrir une meilleure qualité de vie et plus de liberté dans ses apprentissages, ses rencontres et dans son quotidien.
Parce que je crois fondamentalement aux apprentissages autonomes.

Je vous invite à visionner une interview de Clara Bellar, ici, et qui en parle très bien.
Je termine cet article du jour par les sages pensées de Pierre Rahbi:

“Il est urgent d’éradiquer ce principe de compétition qui place l’enfant, dès sa scolarité, dans une rivalité terrible avec les autres et lui laisse croire que s’il n’est pas le meilleur, il va rater sa vie. Beaucoup répondent à cette insécurité par une accumulation stupide de richesses, ou par le déploiement d’une violence qui vise à dominer l’autre, que l’on croit devoir surpasser.
Aujourd’hui, on est tout fier lorsqu’un enfant de 5 ans sait manipuler la souris de l’ordinateur et compter parfaitement. Très bien. Mais trop d’enfants accèdent à l’abstraction aux dépens de leur intériorité, et se retrouvent décalés par rapport à la découverte de leur vraie vocation.
Dans notre jeune âge, nous appréhendons la réalité avec nos sens, pas avec des concepts abstraits. Prendre connaissance de soi, c’est d’abord prendre connaissance de son corps, de sa façon d’écouter, de se nourrir, de regarder, c’est ainsi que l’on accède à ses émotions et à ses désirs. Quel dommage que l’intellect prime à ce point sur le travail manuel. Nos mains sont des outils magnifiques, capables de construire une maison, de jouer une sonate, de donner de la tendresse.
Offrons à nos enfants ce printemps où l’on goûte le monde, où l’on consulte son âme pour pouvoir définir, petit à petit, ce à quoi l’on veut consacrer sa vie. Offrons-leur l’épreuve de la nature, du travail de la terre, des saisons. L’intelligence humaine n’a pas de meilleure école que celle de l’intelligence universelle qui la précède et se manifeste dans la moindre petite plante, dans la diversité, la complexité, la continuité du vivant.” – Pierre Rabhi

Je vous prépare un prochain article sur le "Comment?" de l'instruction en famille!
Et, en attendant, si le sujet vous parle, je vous invite à (re)lire ces précédents articles, qui pourraient peut-être vous intéresser:
- Les apprentissages autonomes;
- "Être et devenir": le film, la rencontre;
- "Être et devenir", la rencontre avec Isabelle Filliozat;
- L'instruction en famille #Les questionnements;
- Et puis j'ai VRAIMENT lâcher-prise;
- Apprendre à son enfant?;

Et vous? Avez-vous fait le choix de l'IEF?
Une très belle journée à vous :)

mercredi 11 mai 2016

Jour de pluie et bulles de couleur...

Voilà une petite activité toute simple et que vous connaissez sans doute déjà! Mais chez nous, c'est la première fois que la mettons en pratique..j'ai enfin trouvé le bon papier ;)!
Un temps tout gris, de la pluie et ces simples petites bulles de couleur ont égayé nos fenêtres!!
Si cette activité est une découverte pour vous, c'est tout simple:
- découpez des cercles dans du plastique de couleur,
- pulvérisez la fenêtre d'eau et collez un rond..puis deux, etc.
Je n'ai pas eu besoin de montrer à Titouan comment faire, il avait compris tout de suite!!
Et il a passé un moment à disposer les cercles, à les enlever, les remettre, etc.
Avec un petit chiffon, il essuyait l'eau en "trop". 




À bientôt!
Ps: Notre "Tangram pour le bain" est un peu dans le même esprit ;)!

mardi 10 mai 2016

Des albums de communication non-violente

Comme tous les ans, depuis 12 ans, le 30 Avril c'était la journée de la non-violence éducative! 
Vous pouvez lire mes précédents billets ici et :).
Cette année, mon positionnement n'a pas changé ;). 
Aujourd'hui (bien qu'avec un peu de retard!), je partage avec vous trois albums jeunesse sur le thème de la communication non-violente. 
Le site "Non-Violence Actualité" regorge d'outils pédagogiques allant en ce sens. Vous y retrouverez également des jeux coopératifs.

Voici donc les albums du jour!
"Gigi la girafe et l'arbre Corentin" d'Alberto Benevelli et Loretta Serofilli:
"Gigi la girafe marche, court, vole, navigue… Au cours de son périple, elle poursuit sa mission : apprendre aux enfants les émotions et les sentiments, les besoins et les désirs. Avec l’histoire de l’arbre Corentin, Gigi la girafe évoque la honte et la solitude, puis la confiance en soi et la joie de coopérer et donner." 
Idéal pour un enfant à partir de 4 ans. C'est par . J'attends, quant à moi, avec impatience, la réédition de "Gigi la girafe au pays des animaux"..!





La collection "Besoins et stratégies":
Nous avons deux titres à la maison. Les deux albums sont tout petits (10x10cm), les illustrations toutes mignonnes et le texte très simple. Cela les rend accessibles dès 2 ans. 
Le message et les discussions qui peuvent en découler sont très intéressants tout au long de l'enfance, jusqu'à 8 ans..au moins!!
Après une courte histoire, divers jeux sont proposés. Puis, un petit message, toujours le même, destiné cette fois aux parents et éducateurs dont voici un extrait: "Dès qu'on a conscience de l'importance du respect de tous les besoins (ceux des autres aussi bien que les nôtres), on établit avec les autres une danse fondée sur le dialogue, faite de compréhension et qui donne à chacun l'assurance et la tranquillité d'être écouté jusqu'au bout. Grâce à cette rencontre authentique avec l'autre, il sera possible de trouver ensemble des solutions qui satisfassent les différents besoins."
"Clément, Louise et le petit train": "Louise est désolée d’avoir écrasé le petit train de Clément qui était au milieu du salon. Elle veut pouvoir danser sans risquer de casser les jouets ? Quand les besoins de chacun sont pris en compte, c’est plus facile de trouver une solution."
Comment faire pour que Louise puisse danser et Clément puisse jouer au petit train sans que l'un n'empiète sur l'autre? Écoute des besoins et émotions, empathie pour trouver ensemble une solution qui satisfasse tout le monde!
"Clément, sa maman et la mer": "Les vacances, c’est plus amusant quand tout le monde est détendu. La maman de Clément finissait par être lasse de crier après Clément : ne lance pas de sable, ne jette pas de cailloux… En réfléchissant ensemble, on trouve comment s’amuser tout en respectant la sécurité."
Les albums de la collection sont écrits et illustrés par Vilma Costetti et Monica Rinaldini.
Titouan aime bien ces petits ouvrages!






Tous les albums du site sont à retrouver ici.
Bon mercredi avec "Chut, les enfants lisent..."!

jeudi 5 mai 2016

Partir de son enfant

L'un des principes clés de la pédagogie Montessori est l'observation de l'enfant. En prenant ce temps là, l'adulte apprend non seulement à se poser et à lâcher-prise mais également à savoir où en est cet enfant. Quelles sont les compétences qu'il est en train, l'air de rien, d'acquérir? Qu'est-ce qui le passionne? Comment fonctionne-t-il? Etc.
"Partir de son enfant" signifie donc qu'il va falloir que nous l'observions et que nous nous rendions disponibles, pour lui proposer une invitation susceptible de correspondre, au plus près, à son centre d'intérêt du moment.
Pas toujours facile d'avoir tout sous la main. Parfois, il faut du temps pour rassembler du matériel. Et puis, d'autres fois encore on aimerait que ce soit "joli" et on attend d'avoir telle ou telle chose, etc.
Mais en réalité ce qui plaît le plus à un enfant n'est pas forcément ce qu'il y a de plus esthétique selon nos critères adultes.
Il y a quelques temps, nous avions un grand carton à la maison. J'ai proposé à Titouan de dessiner dessus. Il a adoré. Et puis, il s'est mis à jouer avec. Il l'a posé, bien à plat, a aligné trois livres dessus. Il est ensuite allé chercher ses trois véhicules utilitaires miniatures et il les a placé sur chacun des livres. De façon tout à fait autonome et spontanée, sans même s'en rendre compte, il jouait, entre autres, avec les quantités. Titouan aime beaucoup aligner/garer ses jouets depuis quelques semaines ;).
Titouan m'a ensuite demandé de dessiner avec lui sur le carton. Un peu comme ça, j'ai dessiné un rond rouge que j'ai colorié. Mon garçon a fait le rapprochement avec la couleur de son camion de pompier qu'il est venu garer devant la pastille rouge ;). Du coup, avec son papa, nous avons dessiné des pastilles de couleurs et des voitures, correspondants à ses petites voitures à lui. Nous avons même écrit quelques mots, ceux que Titouan s'exclamait! De fil en aiguille, nous avons réalisé un petit parking. Il était très peu esthétique certes! Mais, mon garçon a beaucoup aimé jouer avec!!
Cette petite activité a rassemblé toute la famille et nous sommes complètement partis de notre enfant, de ses idées à lui. Un vrai petit bonheur ;)!

Bon jeudi à vous!



mardi 3 mai 2016

Livre: Quatre petits coins de rien du tout

Pour ce rendez-vous, un peu en avance, de "Chut, les enfants lisent!", je vous parle d'un petit album que j'aime bien :). En revanche Titouan n'accroche pas encore vraiment ;).
"Quatre petits coins de rien du tout" de Jérôme Ruillier, raconte l'histoire de Petit Carré qui aimerait entrer dans la grande maison avec ses amis les Petits Ronds. Oui mais voilà la porte de la maison est ronde et Petit Carré ne peut pas entrer!! Alors Petit Carré tente plusieurs choses pour y entrer..en vain! Finalement, tous les amis réalisent que Petit Carré est différent. Il ne sera jamais rond. Et ils ont une idée géniale! "Ce n'est pas Petit Carré qu'il faut changer! C'est la porte!". Ils coupent dans la porte ronde..quatre petits coins :). La porte carrée permet à tous de pouvoir entrer et de jouer ensemble dans la grande maison :).
Moi, j'adore :). Parce que l'album délivre un beau message de tolérance! Je ne peux m'empêcher de faire ce rapprochement: "Ce n'est pas cette personne qu'il faut changer, c'est la société!" :).
Graphiquement, l'album est simple et coloré. Il est facilement exploitable avec un petit enfant: tolérance, solidarité, formes géométriques, couleurs, etc. !







dimanche 1 mai 2016

Ce mois-ci: Avril 2016

Voici que la rubrique "Méli-mélo des petits bonheurs" laisse place à la rubrique "Ce mois-ci" :).
J'y ferai comme un résumé du mois écoulé et bien sûr nos petits bonheurs en feront partie!!

Ce mois-ci il y a eu:
Un spectacle vraiment très très sympa à la bibliothèque :);
Une première sortie en draisienne et un petit garçon bien fier!!;
Un petit concert de jazz;
Titouan qui tient la porte aux usagers de la bibliothèque ;): "Voilà Monsieur, merci!!".
Titouan qui vit en musique, qui chante du matin au soir: "Changer la couche, la couche, la, la!!", "À table, à table..!", etc. Et pour tout :D!
Titouan qui "lit" un livre à notre chat ;)
Des sorties:
- Bibliothèque
- Galerie de l'Évolution
- Jardin d'acclimatation
- Buttes Chaumont (plein!)
- Ferme 
- Chèvrerie.

Il y a eu aussi..des petits mots doux, comme:
Moi: "Je t'aime mon Titouan"; Lui: "Titan aime Maman. Aime Maman pour toujours!", "Titan aime Papa pour toujours!" ❤❤
Une maîtrise de la draisienne assez impressionnante..en très peu de temps!!
Un Titouan qui "reconnait" visuellement les mots "papa", "maman", "titouan".
Des bisous, des câlins, des caresses toutes douces...plein, plein!!
Des fous rires quotidiens!
Des vacances et en profiter pleinement!! 
Notre première rencontre avec le premier bébé d'un de nos couples d'amis :). Titouan s'est montré si doux et si tendre avec cette jolie petite Ambre!
De très belles balades dans le sud! 
Titouan qui s'exclame spontanément "Waouuuh!!" lorsqu'il aperçoit l'océan :).

Je vous laisse avec quelques photos de nos vacances dans le sud! (Est et Ouest!)













J'espère que vous avez passé un beau mois d'Avril vous aussi et je vous souhaite un très joli mois de mai :)! À bientôt!