mardi 15 mars 2016

"Mon enfant me tape"

Il arrive qu'aux alentours de 12/24 mois, le petit enfant se mette à taper. Il tape parce qu'il est en colère et qu'il est submergé par ses émotions, il tape parce qu'il découvre, il tape pour attirer l'attention, il tape pour décharger des tensions, etc.
Je vous dirige alors vers un précédent billet: ""L'agressivité" du tout-petit".
Dans cet article je parle d'un enfant qui en "agresse" un autre. Or, à aucun moment je ne parle du cas précis où l'enfant tape son parent. En réalité, pour moi, les réponses à donner sont les mêmes, dans les deux situations. Ce n'est pas plus "grave".
Maintenant, en tant qu'adulte lorsque l'on se reçoit une claque de son enfant ça surprend grandement!
Contrairement à ce que de nombreux parents supposent ce n'est pas parce qu'un enfant est élevé dans la bienveillance qu'il ne tapera pas. C'est en effet un phénomène naturel. Pour une période.
Mais ce n'est pas parce que c'est "naturel" que c'est acceptable ;).

Que faire si votre petit enfant vous tape?
Voici quelques idées d'actions et de réponses positives et bienveillantes:
1. Arrêtez son geste: "Stop!"
2. Cherchez à comprendre. Tape-t-il parce qu'il est fâché après vous? En réponse à votre propre colère? Parce qu'il veut attirer votre attention? Et adaptez votre réponse.
Quoi qu'il en soit: Nommez le sentiment.
3. Plusieurs idées, non exhaustives, de réponses:
" Je vois que tu es fâché parce que je t'ai refusé un gâteau. Tu peux me dire: "Je suis en colère Maman. Je voulais encore du gâteau!"".
"Chez nous, on ne se tape pas. Tu peux me dire avec des mots quand tu es fâchée."
"Cela ne me convient pas, je ne suis pas d’accord quand je te vois me taper. Tu vas apprendre à faire autrement, je te fais confiance. "
"Tu aimerais que je m'occupe de toi et tu ne sais pas comment attirer mon attention. Je m'attends à ce que tu m'appelles quand tu as besoin de moi. Veux-tu un câlin?"
"Taper fait mal. Tu peux caresser." (Et joignez le geste à la parole).
Vous adopterez la ou les réponses qui conviennent en fonction de la situation. Vous pouvez les combiner ;). Et il en existe d'autres bien sûr :).

Il continue?
Il continue parce qu'il lui faut du temps pour intégrer tout cela.
Ne prenez pas ses actions contre vous véritablement. Il est jeune, il teste, il essaie de comprendre.
Rappeler donc l'interdit, les conséquences. La punition ou la tape en retour ne sont pas des solutions adaptées. Un prochain article sur la punition est à venir :).
Exprimer vos sentiments avec vigueur sans attaquer la personnalité de l'enfant: "Je suis triste et en colère quand je me fais taper."
Mais taper est aussi une recherche de contact. Dans le doute, proposez-lui un câlin ;).
Il continue vraiment beaucoup? Vous pouvez offrir un choix tout en exprimant vos sentiments: "Quand je me fais taper, je n'ai plus envie de jouer avec toi. Tu peux choisir de jouer seul ou de jouer doucement avec moi."
Il continue vraiment vraiment beaucoup? Il se peut que les réponses que vous lui avez donné jusque là ne soient pas celles dont il avait besoin.
Il est peut-être très très en colère? Peut-être se contient-il toute la journée chez la nounou, à la crèche ou à l'école? En arrivant à la maison, alors qu'il se sent en sécurité, il s'autorise à libérer ses tensions et sa colère.
D'autre part, il arrive facilement que l'on se focalise sur ce qui ne va pas et que nous entrions doucement mais sûrement dans le phénomène des "étiquettes". (cf. "Les étiquettes").
La première fois que notre enfant nous tape, on est surpris et décontenancé. Certains pourraient se demander :"Mais qu'ai-je donc fait?", tandis que d'autres se diront: "Oh là là mais c'est grave de taper sa maman!!". Pour toutes les raisons évoquées plus haut,  évitons d'en faire toute une histoire.
C'est trop tard? Vous en avez déjà fait toute une histoire? Repérez donc toutes les fois où votre enfant est doux et faites lui remarquer: "Toi, tu sais faire des caresses toutes douces!".
"L'amélioration d'un enfant s'amorce quand on le traite comme s'il était déjà ce qu'il est capable de devenir." (Faber et Mazlish)
Vous pouvez, en parallèle, lui proposer de taper sur un coussin, un djembé, etc. Bref, là où ça ne vous pose pas de soucis ;). (Il en va de même avec un enfant qui aurait tendance à lancer tout ce qui lui passe par la main..Proposez-lui de lancer un ballon en mousse à la place ;)).
Le changement souhaité peut prendre du temps. Soyez donc prêt à répéter encore et encore :).

Et vous, en avez-vous fait l'expérience?




Ps: Comment ça la photo n'a absolument rien à voir avec l'article ;)?

10 commentaires:

Bob Oandco a dit…

Comme d'habitude, très bon article :-)
C'est vrai que prendre le geste de l'enfant, non comme une agression ou une transgression, mais comme un besoin, aide beaucoup dans la pose bienveillante de limites. Cela permet de rediriger le geste ("si tu veux jeter, tu prends un coussin.").
Pour le moment Chouetton tape pour jouer, c'est donc facile de lui rappeler comment on fait pour caresser. Nous n'avons pas encore eu le cas des tapes de colère, mais je me souviendrai de ton article si cela finit par arriver!

Anonyme a dit…

Coucou Deborah,exellent article!Je suis bien d'accord qu'il ne faut SURTOUT pas taper en retour!Et je suis contre les punitions.Ici Alex ne tape pas, par contre son demi frère lui avait appris la chanson "Je te tiens par la barbichette"en expliquant qu'il faut taper:( Résultat Alex chantai la chanson,me donnai des claques sur la joue et riait!Ma maman lui a chanté la chanson en disant plutôt "aura un bisou" et ça marche!Maintenant Alex a oublié cette histoire de tapettes et donne des bisous ouf!Passe une excellente soirée:)Barbara

altahine a dit…

Encore un article avec lequel je me sens parfaitement en phase... et comme Déborah, parfaitement d'accord que la tape (ou autre geste violent) en retour est totalement absurde et à proscrire, et pourtant je vois ou j'entends encore tellement d'adultes pour qui cela paraît naturellement une bonne solution pour "apprendre" à l'enfant qu'il ne faut pas... ça me désole.

Ici oui, il arrive parfois que nos enfants se ou nous tapent, par colère, désarroi, impatience, besoin de contact... et la réponse est la même que celles que tu décris.

@Barbara : j'aime bien cette histoire de bisou à la place de la tapette, je vais remplacer aussi la fin (car les enfants connaissent aussi la chanson et la "tapette" finale, même si on ne l'a jamais mise en pratique, m'a toujours un peu chiffonnée...)

altahine a dit…

Oups, je voulais écrire "comme Barbara" bien sûr... mais comme toi aussi après tout, évidemment.

Déborah Defaux a dit…

@ Bobo & co: J'espère que ça ne vous arrivera pas :). Ce n'est jamais très agréable ^^. Profitez bien du sud :)!

@ Barbara: Je te rejoins complètement dans le fait que c'est important de ne pas banaliser l'acte de taper. Même "pour de rire", taper un autre est à proscrire! Et difficile pour un enfant de faire la différence entre "taper pour de rire" et taper tout court!
Bravo à ta maman pour la version bienveillante de la chanson! À bientôt!

@ altahine: Il arrive aussi à Titouan de taper par colère/frustration/besoin d'attention même si ça reste très rare. Par contre, il lui arrive de taper par jeu..ça le fait bien rire..nous, nettement moins! Bonne journée :)

Géraldine a dit…

Excellent article. Aloïse a taper bébé, puis s'est arrêtée et a repris (de temps en temps). Peut-être "avait repris" plutôt que "a repris" ... A suivre. Il y a peu d'ouvrage qui en parle et c'est bien dommage. On parle souvent de frapper les autres enfants. Aloïse ne l'a jamais fait jusqu'à ce jour, mais en revanche sa maman, concentre ses attentions ;-)... Sans infos, mes premières réactions n'ont pas été les bonnes (je ne parle pas de frapper en retour, mais plutôt de dire vivement non, de la mettre à l'écart en punition (pas plus d'1 mn) pour marquer le coup- sans mauvais jeux de mots-afin de proscrire cette attitude...Or je pense maintenant qu'avec un bébé, il faut orienter sur " caresser oui" et ne surtout pas en faire une histoire. Sinon, ça focalise l'intérêt du jeune l'enfant du fait de la réaction vive. C'est compliqué de trouver la juste attitude, et c'est très important de savoir que ça peut arriver pour réagir au mieux. J'insiste, parce que sans info, j'ai été vraiment déstabilisée... Donc voilà, merci pour ce choix de sujet qui me semble important.
Belle semaine
Ps : c'est vrai que les animaux Holtziger sont magnifiques ;-)- Je sais que ça rien à voir, mais le choix de la photo m'a incité ;-)

La Maman d'Amouri a dit…

Excellent article tres documenté, merci encore!!!
Amouri tape aussi puis il rit au éclat!!!pour lui c'est un jeu qui fait mal :-(
j'ai beau lui dire, il recommence de plus belle!!!
je me dis qu'il faut que je patiente en étant toujours calme mais ce n'est pas évident. Je ne suis pas pour reproduire le geste, puisque je ne cautionne pas.
j'essaie de donner l'exemple. je ne veux pas qu'il tape alors je ne tape pas.
voila pour ma petite contribution

Déborah Defaux a dit…

@ Géraldine: Merci Géraldine :). Je trouvais en effet que peu d'articles ou peu d'ouvrages en parlaient. Or, cela est beaucoup plus fréquent qu'on ne le pense! Et comme personne n'en parle on pourrait se dire que c'est la catastrophe inter-planétaire..
Dur d'adopter la juste attitude lorsque notre tout petit nous tape pour la première fois. Certains m'ont dit qu'ils ressentaient en eux l'envie de rendre à leur tour: Tu me tapes=Je te tapes. Ou de se "venger". Je crois que c'est légitime. Maintenant, comme tu le dis très bien, cela risque de renforcer ce comportement.
L'idée est donc de lui transmettre que "taper" n'est pas acceptable et de l'informer sur ce qu'il/elle pourrait faire à la place.
Il y a des périodes plus ou moins facile avec nos enfants :).
Merci beaucoup pour ton partage d'expérience :)
À bientôt Géraldine :)

@ La Maman d'Amouri: Merci :). C'est exactement ce que nous faisons ici aussi. Ce n'est effectivement pas toujours facile de garder son calme! Pour beaucoup d'enfants c'est un jeu et c'est difficile pour eux de comprendre que c'est leur tape qui nous a fait mal..!
Merci pour ta contribution et à bientôt :)

Anonyme a dit…

Althaine:En effet moi aussi j'ai du mal avec certaines chansons:( Surtout car leurs âges nos enfants imitent ce qu'ils observent autour d'eux bien souvent... A bientôt;) Barbara

Anonyme a dit…

Coucou Deborah,oui ma maman a très souvent les bonnes solutions;) Elle est très douce avec les enfants,et avec elle tout est toujours plus simple ;)Barbara