vendredi 22 janvier 2016

Premiers transvasements

Le transvasement est une activité spontanée du jeune enfant. On l'observe notamment lors du repas. Que ce soit avec les doigts ou la cuillère, les aliments sont souvent transvasés d'un récipient à un autre.
On peut cadrer cette activité spontanée et naturelle, lors d'activité de "vie pratique" chère à la pédagogie Montessori.
Ces activités de transvasement se proposent dès la communauté enfantine et reste en libre accès, jusqu'à la fin du Jardin d'enfants, six ans donc :). Autant dire que c'est le genre de choses qui plaît grandement aux enfants!! Et longtemps!

Avant de vous retracer les différentes "étapes" de transvasement proposées dans les écoles Montessori, je vous présente les pré-requis pour ce type d'activité.
Vous pouvez commencer par proposer des activités de transvasement plus libres comme je l'ai fait avec Titouan, ici. Ce type d'atelier est très apprécié des jeunes enfants et ce, au moins jusqu'à 4 ans. Voire plus!
Le jeune enfant doit ensuite savoir porter un plateau. Celui-ci sera de préférence muni de poignées.

Voici maintenant les différentes "étapes" de transvasement proposées dans les écoles Montessori:

1) Transvaser de gros éléments d'un pichet à un autre:
Les deux pichets seront identiques. L'enfant peut transvaser de droite à gauche et de gauche à droite. Certains proposent de grosses graines. Personnellement, je ne suis pas fan.. En-deçà de trois ans, de très nombreux enfants mettent à la bouche. Par conséquent, cela pourrait être dangereux. Je préfère proposer de plus gros éléments qui ne risquent pas de se coincer en cas d'ingestion.
Pourquoi proposer de grosses graines ou de gros éléments? Car en cas de mauvaise manipulation de la part de l'enfant, les gros éléments seront plus faciles à ramasser pour lui.


2) Transvaser de petits éléments d'un pichet à un autre:
Il s'agira ensuite de proposer des graines plus petites que précédemment: riz, mini pâtes, semoule, etc. Et ce de façon très progressive.
Evitez les haricots ou les lentilles..qui germent en milieu humide ;).
Parallèlement à cela, il serait intéressant que votre enfant sache balayer pour qu'il puisse lui-même ramasser la semoule qu'il a fait tomber.. La technique du balayage est souvent maîtrisée entre 3 et 4 ans.
On pourra ensuite accentuer la difficulté en proposant un entonnoir.



3) Transvaser du liquide:
Là encore, on pourra commencer avec deux pichets identiques. On veillera à mettre une éponge à disposition afin qu'il puisse y avoir "réparation".
Voilà pourquoi, dans la mesure où mon garçon sait maintenant éponger, je préfère lui proposer de l'eau plutôt que de la semoule ;).
N'hésitez pas à colorer l'eau, ce sera plus facile pour votre enfant de voir où a coulé l'eau et de pouvoir l'éponger ensuite.
On pourra accentuer la difficulté en proposant un entonnoir là aussi. Et bien entendu, lui proposer de se servir de l'eau :).



4) Transvaser à l'aide d'une cuillère, de plus en plus petite..:
Nous proposons deux bols identiques et une cuillère.
Lorsque ceci est maîtrisé, on propose une cuillère plus petite, etc.
Il est important de présenter à l'enfant le plateau de la façon suivante: les éléments à transvaser sont placés dans le bol de gauche. Lorsque tous les éléments se retrouvent dans le bol de droite, l'enfant retourne le plateau de façon à ce que les éléments à transvaser se retrouvent de nouveau à gauche. Vous suivez ;)?
On travaille là directement sur le sens de l'écriture. L'enfant peut bien entendu se servir de ses deux mains pour prendre la cuillère!!




5) Essorer une éponge:
Nous plaçons deux bols identiques. L'un est rempli d'eau. L'autre est vide. L'enfant essore l'eau d'un bol à un autre.



6) Transvaser à l'aide d'une pince, de plus en plus petite:
Vous pouvez proposer un plateau avec des boules de coton, un bac à glaçons et une pince à spaghettis.
Les outils et les éléments s'affineront au fur et à mesure..jusqu'à proposer une pince à épiler, des lentilles ou des grains de maïs :). 
En parallèle, vous pouvez proposer à votre enfant de manier des pinces à linge ou tout autre jeu qui lui fera muscler ses petits doigts ;). Il pourra également s'agir d'une autre activité de transvasement.



Lorsque votre enfant maîtrise une nouvelle étape, dans la mesure du possible, on mettra à sa disposition tous les types de plateaux différents déjà maîtrisés ou phase de le devenir, de l'étape la plus facile à celle qui est plus difficile. Ainsi, il pourra revenir sur ses acquis et renforcer sa confiance en lui.
Quelle est l'attitude idéale de l'éducateur?
L'éducateur présente, sans commenter et propose ensuite à l'enfant s'il veut essayer.
L'éducateur observe en silence et de façon bienveillante. En cas de "loupés", l'éducateur se contente de dire: "Je vois de l'eau sur la table. Il nous faut une éponge.", ou, si l'enfant est plus âgé: "De quoi avons-nous besoin lorsqu'il y a de l'eau sur la table?".
L'enfant peut recommencer autant de fois qu'il en a besoin ou envie :).

Bon week-end :)

5 commentaires:

altahine a dit…

Bonsoir Déborah,
génial cet article ! Parfaitement clair (j'ai aimé la précision concernant le sens de transvasement // sens de l'écriture) et inspirant. J'ai observé un intérêt croissant chez nos enfants pour le transvasement, je pense que je vais leur proposer les premiers bientôt (le temps de nous équiper). Mais dis-moi, tous ces plateaux sont rangés où entre deux utilisations ? Laissés toujours à disposition (ça, ça me semble peu praticable chez nous) ?
Merci pour tes partages et bon week end.

Déborah Defaux a dit…

Bonjour Nathalie,
dans une classe Montessori, effectivement, tous les plateaux sont à disposition. À la maison, c'est souvent bien impossible...à moins d'une très grande maison. Ce n'est pas le cas ici. Du coup, je fais un roulement. Les plateaux et ustensiles sont rangés dans un placard et je propose tel ou tel plateau, ponctuellement. Ce n'est pas très "montessorien" mais bon on fait avec ce que l'on a ;).
Je songe tout de même à lui consacrer une étagère avec deux ou trois plateaux de ce type, dans un avenir proche :). Il faut simplement que je m'y mette :D!
Très bon week-end à toi aussi!

Anonyme a dit…

Bonjour Deborah,super cet article!Et qui tombe bien moi qui avait pour projet de présenter des plateaux etc à Alexandre.Facile à mettre en place en attendant mes lectures;)Comme Althaine j'ai bien aimé aussi la précision concernant le sens de l'écriture ainsi que les détails sur la façon de présenter le plateau etc.Merci;)Bon week end:)Barbara

Anonyme a dit…

Merci pour toutes ces idées !
Petite question : où as tu acheté les pichets? Quelle est leur contenance?
Merci !

Déborah Defaux a dit…

@ Barbara: Merci pour ce gentil petit mot :).
Les premiers plateaux sont effectivement faciles à mettre en place :). Bon dimanche Barbara :)

@ anonyme: Merci à toi ;).
Les pichets ont été achetés dans un bazar de province! Ils ont une contenance de 25 cl.
À bientôt :)