vendredi 8 janvier 2016

Ce que je me suis retenue de dire...

Pour certains, l'éducation positive est inée. Sans doute parce qu'ils ont eu la chance de grandir avec des parents bienveillants. Pour d'autres (et soyons honnêtes, pour la grande majorité d'entre nous), cela demande un réel travail sur soi. Je fais partie de ces personnes là.
Il m'a fallu beaucoup lire, échanger, me remettre en questions, reconnaître mes erreurs, repérer là où je devais m'améliorer, etc.
Voici quelques phrases ou pensées qui m'ont traversées l'esprit et que j'aurai pu dire à mon garçon mais que je me suis retenue de prononcer...et que je me retiens encore parfois ;).

Lorsque je constate une "bêtise", je pourrais être tenté de dire:
"Rhoo, mais c'est pas possible ça!" ou "Mais tu sais bien que..." ou "Mais non on ne me met pas le gâteau dans la gamelle du chien!!".
Je donne plutôt une information objective:
"Quand on met un gâteau dans de l'eau, il fond".

Alors que mon petit garçon court partout et rit nerveusement, non pas de joie mais de fatigue: 
J'ai pensé: "Tu vas te calmer ?!"
Mais j'ai plutôt dit: "Je vois que tu es fatigué..Et si on lisait un livre tous les deux?"

Alors que je sens la colère monter en moi:
"Rrrr!!!"
J'ai plutôt reconnu:
"Je sens que JE perds patience. J'ai besoin d'un temps de calme.".

Alors que je sens la colère monter en moi, je pourrais penser:
"Il est vraiment insupportable" (oui, oui..^^), 
alors je me dis plutôt: "JE suis vraiment fatiguée là. J'ai besoin de repos/temps pour moi." Et je le fais ;).

Quand Titouan court partout, attrape le queue du chat, pousse un cri, course le chien, jette des livres et tout ça en moins d'1min32 (ou presque ;)), j'ai alors très envie de crier: "Mais tu vas t'arrêter oui?!!".
Je lui dis plutôt: "Viens me faire un câlin mon chat", en le prenant tendrement dans mes bras.

Et chez vous, que vous êtes-vous retenu de dire à votre enfant ces dernières années?


Bon week-end :)

4 commentaires:

altahine a dit…

Hihihi ! Bah, à peu près pareil que toi (et tes exemples me parlent pas mal car je crois qu'on a des modèles d'enfants assez similaires, d'ailleurs en ce moment Solal me réclame tous les jours de regarder Titouan ^^), mais je pense perdre plus souvent patience que toi et donner un peu moins d'informations objectives... je dis plutôt fréquemment des trucs du genre "on ne met pas le gâteau dans la gamelle du chien" (même si nous n'avons pas de chien) et il m'est arrivé plusieurs fois de gronder de colère "Brrrrrrr"! ;)
Mais j'essaie quand même de faire de mon mieux.

Anonyme a dit…

Coucou Deborah,avant tout je tenais à te dire que je trouve cela bien ce genre d'article car cela montre qu'ils nous arrivent à toutes de parfois être aussi fatiguées;)(souvent sur les blogs tout est tjs tout rose;))Moi aussi je suis parfois épuisée souvent quand le demi frère d'Alex vient et qu'il lui montre plein de bêtises ex:boucher ses oreilles quand je parle etc.Heureusement après tout reviens dans l'ordre mais j'avoue que ces moments là j'ai juste envie de m'isoler dans ma chambre pour souffler dix minutes et éviter de crier:)Et ces week end là la phrase que je me retiens de dire c'est:"Qu'est ce qu'il est nerveux!"J'essaye moi aussi de faire de mon mieux et expliquer les choses calmement.Bon week end à toi et ta famille:)Barbara

Déborah Defaux a dit…

@ altahine: J'essaie moi aussi de faire de mon mieux :). Maintenant, il ne faut pas se méprendre, je manque parfois de patience également ;)! Bonne semaine à toi :)

@ Barbara: Je partage ton avis concernant ces blogs où tout est, soit disant, toujours parfait ;).
Ça ne doit pas être facile de voir son enfant suivre les attitudes peu respectueuses de son demi-frère.. Ça me mettrait en colère aussi!
Bonne semaine Barbara :)

Anonyme a dit…

Coucou Deborah,oui en effet ce n'est vraiment pas facile à supporter ;)Nous revenons là Alexandre et moi de 3 jours à Liège chez mes parents et cela nous a fait le plus grand bien!Belle journée à toi et Titouan:)Barbara