dimanche 8 novembre 2015

Questions de parents # Je pars en déplacement

Aujourd'hui, je réponds à la première "Questions de parents", posée par Nathalie! (Merci à toi :)). 

La question de Nathalie: Je pars en déplacement professionnel, comment préparer mes enfants de 2 ans à mon absence et que faire pendant ces trois jours? 
La maman (Nathalie) doit s'absenter pour quelques petits jours. Pendant ce temps, ses enfants de presque deux ans seront gardés par leur papa, leur nounou et leur grand-mère (au besoin)! 
Merci Nathalie pour cette question qui va probablement en intéresser plus d'un!
Il est en effet, très courant, que l'un ou les deux parents doivent s'absenter pour raison professionnelle par exemple ou pour un petit week-end en amoureux :).
Nous ne parlerons donc pas du tout dans cet article d'une absence imprévue (en cas d'accident par exemple) mais bien d'absence qui peut être préparée. Nous ne parlerons pas non plus de l'absence prolongée (au-delà de trois/quatre jours).


Comment préparer les enfants à l'absence d'un parent?
Soyez rassurés, une séparation, bien qu'elle ne soit jamais anodine, n'implique pas obligatoirement un sentiment d'abandon ;).
Vous pouvez commencer à parler de votre future absence très brièvement lorsque le projet se fait: "Dans  quelques temps, je partirai trois jours pour mon travail. Et vous, vous resterez avec Papa :)."
Puis, parlez-en de nouveau une petite semaine avant. Cette fois-ci, sérieusement: expliquer que vous allez partir et pourquoi, combien de temps, avec qui ils vont rester, ce qu'ils vont faire...et que vous allez revenir!!
Il est possible que les enfants réagissent. N'ayez pas peur d'accepter et d'accueillir le chagrin, la protestation légitime, etc.
N'hésitez pas à leur dire ce que vous ressentez vous aussi. Ne leur dîtes pas non plus que vous n'avez pas le choix, c'est rarement vrai de vrai ;). Dites-leur plutôt que vous avez très envie d'aller à cette formation, que vous avez très envie d'apprendre de nouvelles choses, etc.
Vous pouvez préparer un ou deux t-shirt, imprégnés de votre odeur.
Vous pouvez préparer un mini calendrier, comme ceux de l'avent, avec une image, un dessin, un petit mot, un jouet, un livre; etc.

Que faire pendant ces jours d'absence?
Il est important que vous précisiez aux personnes qui les garde qu'il est primordial que les enfants puissent exprimer leurs ressentis pendant cette courte période.
Il est important aussi que les personnes qui s'occupent d'eux parlent de vous, tous les jours, et qu'elles n'aient pas peur de réveiller les larmes. C'est important que "ça sorte".
Les enfants pourront compter les jours grâce au mini calendrier et sentir votre présence :).
Le papa pourra montrer des photos de vous, dire que vous pensez à eux et que vous reviendrez dans 3, 2, 1 jour(s)...
Et Skype, etc? Je ne suis pas contre personnellement! Enfin, je ne le suis plus ;).
J'ai pu voir autour de moi combien ce genre de choses pouvaient être très douloureux à vivre pour les enfants, une fois que l'image du parent disparaissait derrière l'écran. Maintenant, j'ai pu aussi en faire l'expérience avec Titouan. Pour la petite anecdote: Son papa a beaucoup travaillé ces derniers temps et Titouan semblait ressentir son absence. Il avait de nouveau du mal à s'endormir, etc. Et puis un soir, je me suis dit: "Tiens, et si on faisait un "face time" avec son papa?". Titouan n'a pas l'habitude des écrans mais nous avions déjà fait quelques "face time" dont deux avec son papa et cela s'était mal passé à la fin...Titouan a été très très triste...si bien qu'il a fallu que je rappelle le papa pour calmer la crise...Mais ce soir là, c'était différent, je lui ai dit:"On va dire bonne nuit à papa?". Et Titouan a été ravi de le voir, de l'entendre. Il lui a dit au revoir et bonne nuit tout sourire. Dix petites minutes plus tard, il dormait comme un bienheureux :D.
Donc je ne suis ni pour ni contre, je pense que c'est à voir ;). Faîtes-le uniquement si vous le sentez. Parce que vous, vous risquez de vous mettre à pleurer en voyant vos petits ;)!!

Le plus dur dans cette histoire de séparation risque finalement d'être pour vous ;).

Et je salue ton courage Nathalie :).

N'hésitez à poursuivre la réflexion ou à partager votre expérience en commentaire :).

Vous avez jusqu'à la fin du mois de Novembre pour poser vos questions sous cet article. J'aviserai ensuite et vous solliciterai de nouveau, au besoin :). Merci à vous!

J'espère que vous avez passé un beau week-end :)!

4 commentaires:

altahine a dit…

Merci beaucoup pour cet article et cette prompte réponse Déborah ! :)
Comme d'habitude, de forts bons conseils (je retiens particulièrement l'idée du petit calendrier, auquel je n'avais bêtement pas pensé alors que j'ai prévu de leur en faire un au mois de décembre avant notre voyage à Noël et leurs retrouvailles avec mes parents !), et j'ai été aussi très intéressée et rassurée de lire ton partage d'expérience au sujet du face time. Je pense également leur laisser le livre "Je t'aime tous les jours" (ou "Si un jour", pas encore décidée) de Malika Doray.
Merci encore pour tes encouragements ! Bonne semaine !

Déborah Defaux a dit…

Avec plaisir Nathalie :)!
Côté livres, je n'ai lu aucun de ceux que tu proposes..alors tu voudras bien me dire celui que tu as choisi finalement? Mais il me semble que "Je t'aime tous les jours" serait plus adapté à la situation, non?
Il y a aussi l'album "Mon amour" qui a l'air tout à fait fabuleux. À lire, peut-être, lors d'un retour :).
Belle journée à toi aussi :)!

altahine a dit…

Oui, j'ai aussi repéré "Mon amour" ! ;) Et comme tu dis "Je t'aime tous les jours" a l'air plus adapté car "Si un jour" a plutôt l'air centré sur le deuil.
Je pense commander ces livres à Noël, je te ferai le retour, compte sur moi. :)
En tous cas nous avons déjà "Un câlin" de Malika Doray, et les enfants l'apprécient beaucoup.

Anonyme a dit…

Bon courage à Nathalie pour ce moment pas évident à passer.Barbara