mercredi 11 novembre 2015

Célébrer la St-Martin #2015

Vous connaissez probablement la fête de la Saint-Martin?
Jusqu'à mon stage dans un Jardin d'enfants Steiner-Waldorf, j'ignorais complètement l'existence de cette fête. Et j'ai été sous le charme :).
Les enfants avaient préparé un spectacle et rejouaient la légende. Ils avaient fabriqué des lanternes et avaient fait un défilé à la tombée de la nuit :).
La Saint-Martin est en premier lieu une légende religieuse et c'est pourquoi, étant athée, je n'ai pas adhéré tout de suite et à tout. Toutefois, il y avait tant de chaleur et de beauté, que j'en garde un très bon moment...et j'ai envie de le partager en famille et avec vous :).

Qui est donc Martin?
Martin de Tours est officier romain dans l'armée quand un jour d'hiver très glacial (en 337 à Amiens), à dos de cheval, il rencontre un mendiant grelottant de froid. Sans hésiter, il partage alors son manteau en deux et en donne une moitié au pauvre, afin que celui-ci puisse se réchauffer. La nuit suivante, le Christ lui apparaît, revêtu du demi-manteau offert au mendiant. Il a alors la révélation de la foi et se convertit au christianisme avant de devenir évêque de Tours. Depuis, le geste de Martin de Tours est devenu symbole universel de partage. Enterré un 11 novembre, Saint-Martin est désormais fêté tous les ans à cette date en Allemagne.

Il est tout à fait possible d'adapter la légende à des "croyances" athées tout en conservant les valeurs de partage de l'histoire. Vous pouvez en avoir un aperçu sur le blog"Le journal des champs", ici.

Je trouvais Titouan encore un peu jeune pour lui raconter la légende telle quelle. Je ne souhaitais pas non plus lui raconter comme une vérité vraie mais bien comme une légende. Je lui aies donc très raccourcie et réadaptée comme suit:
"Il y a très très longtemps, on raconte que vivait Martin. Il était bon et généreux. On dit qu'un soir, alors qu'il faisait froid, très froid, Martin se promenait à dos de cheval. Il portait un gros manteau bien bien chaud. Il rencontra un autre monsieur. Ce monsieur-là avait très très froid. Il n'avait pas de manteau. Il n'avait rien. Sans hésiter, Martin coupa son manteau en deux. Il en donna une moitié au pauvre monsieur qui avait froid. Et il garda l'autre moitié pour lui. Tous les deux étaient bien au chaud sous leur moitié de manteau. 
Martin rentra chez lui le coeur en paix et mangea un bon dîner, à la lumière des bougies, avec sa famille."

Pour préparer la St-Martin qui se fête donc le 11 Novembre, nous avons préparé une lanterne, bien que chez nous ce soit plus un photophore!!
Pour cela, rien de plus simple.
Vous aurez besoin de:
- un pot en verre,
- du papier de soie,
- de la colle de farine,
- d'un pinceau,
- d'une bougie (à Led ou chauffe-plat).

1. Préparez votre colle de farine à l'avance. (Je vous recommande la colle de farine qui est  non seulement écologique et comestible mais aussi très efficace!)
2. Découpez des carrés de papier de soie (ou, si vous trouvez, du papier lanterne)
3. Avec le pinceau, mettez de la colle sur le pot en verre et collez les petits papiers.
4. Laissez-le sécher puis placez une bougie à l'intérieur et admirez :).
Titouan a aimé mettre la colle sur le pot en verre et a collé quelques carrés de papier de soie. Un travail à quatre mains donc ;). Il a ensuite continué sur une feuille libre :).




Pour le goûter de la St-Martin, nous avons réalisé des petits pains en forme de bonshommes! Délicieux ;)!
Puis, pour que cette soirée de la Saint-Martin soit un peu spéciale, j'ai proposé une surprise à Titouan!
Je lui avais préparé un petit théâtre d'ombre :).
Pour cela, j'ai utilisé une caisse à vin dont le fond avait été enlevé. J'ai collé une feuille de papier sur l'un des côtés. J'ai découpé quelques silhouettes dans du papier noir.
Il y avait un cheval, deux hommes, un manteau. Pour le décor: un arbre nu, une maison et quelques autres. C'était tout simple :).
Au départ, je voulais uniquement raconter l'histoire de la St Martin. Puis, je me suis dit que mon garçon aimerait probablement quelques temps musicaux pour ponctuer le "spectacle".
Du coup, nous avons d'abord écouté "Laterne, Laterne". Puis, j'ai raconté l'histoire :). Le spectacle s'est terminé par la chanson, une dernière fois :). Titouan a été ravi!!
C'était une grande première pour moi et ce fut beaucoup de plaisir!! Il y a, bien sûr, quelques améliorations à apporter mais dans l'ensemble c'était très chouette ;)!
(À refaire! Et cette fois avec d'autres personnages et d'autres histoires :)!)
Je vous reparle bientôt de ces fêtes et ces traditions qui rythment chaleureusement l'année et qui apportent tant de beaux souvenirs en famille :).








Bonne soirée à tous :).

7 commentaires:

altahine a dit…

Génial, quelle belle fête !
Athée comme toi, je connaissais pourtant (et pour cause !) l'histoire de Saint Martin (passé à Amiens avant d'être évêque de Tours) mais ne l'ai jamais célébrée. Cependant l'adaptation que tu en as fait pour Titouan et votre soirée me font tellement envie que j'aimerais bien m'emparer l'an prochain de toutes ces idées, avec ta permission !
Bravo pour avoir si bien et simplement su transposer et laïciser la parabole.

Amélie a dit…

Oh, c'est vraiment beau ce petit théatre d'ombre que tu as fabriqué !! J'aurais bien aimé être avec vous pour pouvoir profiter de ce beau moment ! :-)
J'aime beaucoup l'adaptation de la légende que tu as proposée à Titouan !

Anonyme a dit…

Ho c'est génial ce que tu as fait pour Titouan,et un grand merci de m'avoir fait découvrir cette fête(tu m'as donné l'envie de la fêter avec Alexandre l'an prochain)même si je suis athée tout comme toi;) Barbara

Déborah Defaux a dit…

@ altahine: Oh ça me touche tout ça :). Merci :). Je partage volontiers ces petites idées pour Solal et Louna ;).

@ Amélie: L'année prochaine on le fait ensemble, tous les six, et en allemand ;)! (Préviens Peter ;)!)

@ Barbara: C'est une belle fête je trouve aussi :). Chaleureuse et lumineuse :)

Hortense a dit…

Aujourd'hui c'est la Chandeleur, fête des chandelles: j'ai eu envie de en profiter pour fabriquer les petits bougeoirs que tu avais présenté dans cet article. J'ai réalisé la colle pendant la sieste, et nous nous sommes lancés après le goûter. Chouetton n'a pas du tout aiimé le concept de la colle qui... colle! Il voulait que les petits bouts de papier tombent! Du coup j'ai fait mes lanternes et il a peint à côté de moi...
Bref, merci de partager tes idées créatives, c'est une manne pour les gens pas doués comme moi!
J'en profite pour te demander à quoi ressemblent les sessions de peinture avec Titouan. Tu dis que vous en faites tous les jours, mais logistiquement ça ressemble à quoi? A-t-il un chevalet, la peinture à disposition? Quel type de peinture utilises-tu? Sur quel support (je parle de la "toile" mais aussi de la "palette")? Comment évites-tu que ta maison ne soit repeinte entièrement?
Nous vous embrassons fort! À très vite :-)

Hortense a dit…

A l'histoire de saint Martin je rajoute une petite chose: il peut paraître étrange de ne donner que la moitié du manteau au mendiant, ce qui signifiait que du coup les deux ont eu froid... Je ne comprenais pas pourquoi Saint Martin n'avait pas donné tout son manteau. Et bien c'est parce qu'il était soldat romain, et que les soldats romains payaient la moitié de leurs effets; le reste était financé par l'empire. Saint Martin a donc donné la moitié qui lui appartenait, ne pouvant pas selon lui disposer à sa guise de l'autre moitié.
Il y a donc aussi des valeurs de devoir et d'honnêteté dans cette belle histoire :-)

Déborah Defaux a dit…

Merci pour ces précisions concernant la saint-martin! C'est définitivement une belle fête!!

Pour nos séances peinture, en ce moment elles sont moins fréquentes. Titouan a jeté son dévolu sur les feutres et les gommettes. Mais cela ne l'empêche pas de faire de la peinture trois à quatre fois par semaine quand même ;). Il a un chevalet (Ikea) et je lui propose aussi de peindre assis..Il préfère cependant être debout!! Pour les feuilles ce sont de simples feuilles A4 et parfois des plus larges issues d'un rouleau (Ikea aussi). Le chevalet est à disposition. La peinture à doigts aussi. La gouache est rangée. Nous varions autant que faire ce peut :). Il peint dans notre entrée..portes fermées le plus souvent!! Cela évite qu'il ne parte en courant plein de peinture dans le salon!!
On vous embrasse aussi :)! À très bientôt!