mardi 10 novembre 2015

Autour d'un thème

"Travailler autour d'un thème" est très répandu dans les écoles maternelles. L'instituteur donne un thème, une idée, un projet et les enfants se penchent sur la question, avec plus ou moins d'enthousiasme.
Cette façon de procéder ne me parait pas toujours très pertinent dans un groupe "classe". En effet, les goûts et les centres d'intérêts diffèrent tellement d'un enfant à un autre! Je vous en parlais déjà ici.
À la maison, ou en petit effectif, je trouve cela beaucoup plus judicieux! On partira alors de son enfant, de ce qu'il aime et de ce qui le questionne. Il pourra également s'agir d'un prolongement d'une visite au musée, d'un album, d'un spectacle, d'une rencontre, etc.
Pour s'organiser, il faudra penser large et ouvrir le thème le plus possible, de façon à ce que le tout petit ait le choix et plusieurs pistes.
Le thème s'articulera autour de divers outils de médiation tels que:
- un livre;
- une chanson;
- une activité créative;
- une activité sensorielle;
- une sortie;
- une expérience scientifique;
- etc.
Mais le thème peut aussi découler de l'un des outils présentés ci-dessus.
Petite précision: Pour apprendre, le tout-petit n'aura pas besoin que nous lui proposions tout ceci. En effet, il apprendra en se saisissant de ce qui lui parle, de ci, de là.
Travailler autour d'un thème qui correspond au plus près des centres d'intérêts de votre enfant est avant tout une façon d'échanger sur ce qui lui plaît. Le plaisir est essentiel :). 
Avant de choisir un thème, il vous faudra donc l'observer et échanger afin de savoir ce qui l'intéresse!
Le temps que vous passerez ensuite sur le thème dépendra de l'enthousiasme de votre enfant sur le sujet. Une semaine, un mois...une année! À vous d'adapter.
Le thème pourra aussi tourner autour d'une fête (Noël par exemple) bien sûr!. Là, pour le coup, cela ne part pas de l'enfant directement mais cela l'inscrit dans nos coutumes familiales, indispensables au sentiment d'appartenance.

Il me semble intéressant de préciser que l'idée du thème est à utiliser parcimonie. En effet, je trouve cela dommage de ne plus faire que cela, de chercher ce qui pourrait intéresser son enfant, tout le temps! Car, la liberté dans la création est, selon moi, essentielle et primordiale :).
Si vous "travaillez" autour d'un thème, n'oubliez pas de proposer en libre service d'autres activités créatives: peinture, pâte à modeler, dessin, etc.

Je vous invite à lire ces deux articles rédigés précédemment:
- La peinture dans les pédagogies alternatives
- Les arts plastiques

En attendant, à la maison, Titouan peint tous les jours (ou presque!) de façon tout à fait libre, autonome et spontanée :)!


Belle journée :)

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Très chouette article qui pousse à réflexion.Les thèmes imposés c'est justement une des raisons qui font que je ne met pas Alexandre à l'école...Ici bcp de jeux libres,peinture,pâte à modeler,dessin libre, et des activités proposées en fonction de ses goûts comme tu l'a très bien expliqué avec de tps en tps un thème (ex l'automne,la forêt,les animaux de la forêt)car je sais qu'il adore tout ce qui à un rapport avec les animaux.Bien entendu il commence et s'arrête quand il en a envie;)Belle journée.Barbara

Déborah Defaux a dit…

Merci Barbara :).
Nous aussi les "thèmes imposés" sont l'une des nombreuses raisons du choix de l'IEF!
Plein de moments libres à toi et Alexandre :). À bientôt!