jeudi 30 juillet 2015

Un enfant "nerveux"?

Dès sa venue au monde, Titouan s'est montré incroyablement tonique et dynamique! Lorsqu'il tétait, il était en permanence en train de chercher un appui avec ses pieds pour se déplacer, se hisser vers le haut. Le personnel n'en revenait pas. Pour ma part, cela ne m'a pas trop posé questions, ni posé soucis. C'était mon premier bébé et mon premier allaitement, je ne savais pas tellement à quoi m'attendre donc je n'ai rien relevé de particulier.
Titouan a grandi. Et rien n'a changé! Lorsqu'il tète, il lui arrive très très fréquemment de lever une jambe, taper du pied, etc. Il a un grand besoin de mouvement. Et contrairement à ce que les photos pourraient laisser penser, Titouan bouge beaucoup! Souvent! 
Il se concentre régulièrement sur une activité, surtout si celle-ci est nouvelle. Il peut rester assis à côté de moi le temps de trois ou quatre histoires.
Maintenant, la plupart du temps, il s'intéresse à un atelier cinq minutes, se met à courir, revient à l'activité deux minutes, etc.
Cela ne me dérange pas. (D'autant plus que je sais que, dans une moindre mesure, c'est tout à fait normal!) Maintenant cela m'a posé parfois questions.
Non pas sur le fait qu'il ait un besoin intense de mouvement mais sur son tempérament plutôt nerveux. Je me demandais s'il était stressé et si oui pourquoi??
Et encore aujourd'hui, alors que je suis déjà fatiguée, il m'arrive d'avoir moins de patience pour son énergie!
Je me suis même surprise à dire à mon garçon: "Calme toi"...Phrase que je déteste!!
Ce n'est pas toujours facile pour nous, parents, à vivre. En effet, on se sent un peu regardé de travers lorsque notre petit bouge "dans tous les sens", lorsqu'il "ne tient pas en place", lorsqu'il cri/hurle...surtout si on est en compagnie d'un autre enfant qui, lui, est, d'un calme olympien!!

En tant que parents on a tendance à culpabiliser car on a tendance à croire que l'état de notre enfant est lié à notre attitude parentale. Et même si bien entendu il y a un lien, cela ne fait pas tout!
À ce propos, j'ai pu observer que les parents d'un enfant "calme" se sentent valorisés, pensent "bien faire". Et c'est plutôt l'inverse avec un enfant "nerveux". Or, les parents d'une fratrie pourront témoigner. Le tempérament diffère d'un enfant à un autre, alors qu'ils sont pourtant élevés dans les mêmes conditions.
Son papa et moi sommes plutôt tranquilles (quoi qu'un peu stressés tout de même ^^). Avant d'être parents, nous étions du genre à rester très longtemps à ne rien faire! Et nous nous sommes adaptés à notre enfant qui est assez différent de nous...du moins pour le moment!
Je me suis toujours abstenue de lui coller une étiquette et j'ai essayé de le voir dans sa globalité et de ne pas me focaliser sur telle ou telle chose.
Jusqu'à il y a peu, je pensais que le bébé nerveux était une personne qui était, plus ou moins, en souffrance. Et si cela s'avère être effectivement le cas parfois, les spécialistes avec qui j'ai pu échanger à ce sujet, m'assurent que c'est, la plupart du temps, complètement faux. Celui ou celle qui a tendance à être nerveux/nerveuse, va bien! C'est simplement un tempérament. Ouf ;)!
Alors, j'ai choisi de ne plus m'inquiéter pour mon garçon et je me contente de l'aider à mieux gérer les aléas de cette nervosité. Oui, car du coup, le sommeil est parfois un problème chez nous.
Je l'ai alors emmené consulter un microkinésithérapeute. Si vous ne connaissez pas encore cette discipline, je vous invite à consulter le site "Microkinésithérapie".
Pour faire court, la microkinésithérapie agit sur un problème de santé ancien, après avoir identifié son origine, qu'elle soit organique ou psychique. Elle aide à retrouver une bonne mobilité au moyen de micro-palpations superficielles. Et cela aide le patient à s'apaiser et à retrouver un équilibre (ce qui est bénéfique pour le sommeil :)).

Nous avons donc eu un premier rendez-vous et il s'est très bien passé! La séance en elle-même n'a duré que vingt minutes mais nous avons beaucoup discuté.
La microkiné lui a fait de petits massages tout doux et Titouan s'est montré plutôt coopératif :).
Après la séance, il n'y a rien à faire. Le praticien a "débloqué" des points et des souvenirs et le temps devrait suffire ^^. Par contre, j'irai bien pour moi du coup!!
Je vous en reparlerai dans quelques semaines parce que là, pour le moment, il est bien trop tôt!
Je vous invite aussi à lire cet article qui résume très bien mon impression!

Mon petit garçon a plutôt tendance à être nerveux, maintenant c'est aussi un bambin confiant, curieux, expressif, enthousiaste, tendre, plein d'entrain et de joie de vivre!

mardi 28 juillet 2015

DIY: Tangram pour le bain

Titouan apprécie beaucoup le moment du bain. Il a quelques jeux: des gobelets, des petits bateaux, un poisson qui crache de l'eau, etc. Et j'avais envie d'un nouveau jeu créatif et original! 

Ce "Tangram pour le bain" est un jeu très simple à réaliser, très peu cher et plaira à différents âges. 
Dans des éponges de mousse, découpez plusieurs formes simples. L'éponge mouillée colle sur l'émail de la baignoire ou le carrelage. Laissez alors votre petit créer tout un tas de choses ;).
Titouan aime coller, décoller, recoller, superposer, et ainsi de suite! Et cela rejoint sa nouvelle passion pour les gommettes ;)! Plus tard, il pourrait, pourquoi pas, "construire" une maison, un oiseau, etc.


Belle journée :)

lundi 27 juillet 2015

Le cas des morceaux


Aah la question des morceaux!! Moi qui rêvait de DME eh bien je me suis bien rendue à l'évidence...j'en étais incapable! Vous ne connaissez pas la DME? Dès la diversification alimentaire, on propose de gros morceaux (mous au début bien entendu) au lieu des traditionnelles purées et compotes. Et on fait confiance au naturel réflexe d'éjection si jamais un bout avait du mal à passer...
Je pensais dépasser ma peur mais non! J'avais bien trop peur qu'il s'étouffe :-(.
Enfin, là maintenant tout de suite ça va nettement mieux ^^! Mais il m'aura fallu beaucoup de temps!
Avant d'être maman, j'avais eu quelques formations de secourisme et j'avais même dû venir en aide à une petite fille de mon groupe, en tant qu'EJE. Tout s'était bien terminée pour la fillette mais quelle frayeur!!
Lorsque Titouan a eu vers 9/10 mois, on me disait de commencer les morceaux et d'arrêter les purées...Ce que j'ai fait! Mais, Titouan n'étant pas du tout habitué, cela a été difficile. Il recrachait tout et ne mangeait rien...Autour de moi, on commençait à me mettre la pression. Ce à quoi je répondais que le plus important était que mon enfant prenne plaisir à manger et que les repas se passent sereinement. Oui, parce que manger avec une maman stressée à côté, franchement je ne vois pas l'intérêt!!!
J'ai toujours laissé mon enfant "patouiller", manger seul, etc. Pour moi c'était l'essentiel. Je savais bien qu'un jour il mangerait une entrecôte!! A-t-on déjà vu un jeune homme de 18 ans ne manger que des purées et des compotes?? 
Puis, j'ai rencontré un pédiatre qui m'a fichu une trouille bleue. Je lui disais ma peur des morceaux en espérant qu'il me rassure et finalement il m'a déconseillé de donner des morceaux à un enfant de moins de deux ans. "Le pire c'est le pain! Surtout pas de pain, hein!" a-t-il ajouté.
Bon, il ne m'a pas du tout aidé et j'ai changé de pédiatre parce qu'un médecin plus angoissé que moi...non merci!
Mais je n'ai toujours pas donné de pain à Titouan! Bah oui il m'a fait quand même peur ce pédiatre!
Par contre, je me suis détendue côté morceaux. Je lui ai donné des choses de plus en plus grosses et de moins en moins molle.
Le déclic? Vous allez rire...Je lui avais acheté un plat tout prêt avec écrit "Dès 15 mois" lorsqu'il avait 15 mois justement. Et, en regardant ce qu'il y avait dans cette assiette, je me suis aperçue que les bouts en questions étaient vraiment minuscules et très mous! Je n'étais pas si "en retard" que cela. Je lui ai donc préparé des plats "maison" ressemblants à ce plat tout prêt. Titouan s'en sortait très bien contrairement à quelques mois auparavant où il avait de sacrés haut le coeur. 
Comme mon garçon était à l'aise, nous lui avons servi de plus en plus de morceaux.
Finalement, au jour d'aujourd'hui, il mange presque comme nous. Et seul :-).
"Rien ne sert de courir, il faut partir à point!"

Et vous? Quelle est votre expérience à ce sujet?

dimanche 26 juillet 2015

DIY: Boîte à formes

Titouan n'a plus du tout d'intérêt pour les boîtes de permanence de l'objet. Il utilise très occasionnellement sa boîte avec plateaux interchangeables dont je vous parlais ici
La boîte que j'ai, propose trois plateaux à forme unique, un plateau avec un interstice et un plateau avec les trois formes réunies.
Mon garçon maîtrise parfaitement l'encastrement de la boule et du cube. Il s'essaie avec le prisme triangulaire.
Il aurait donc été trop tôt pour lui présenter le dernier plateau! Mais j'avais tout de même envie de lui compliquer un peu la tâche, sans le mettre en échec. Du coup, je lui ai fabriqué cette petite boîte intermédiaire, qui n'est certes pas très jolie, mais qui plaît tout de même!


Petit aparté concernant la boîte à forme(s) de la célèbre enseigne: Il est indiqué sur la boîte que ce jeu convient de 6 à 18 mois. Cela voudrait-il dire qu'au delà, ce jouet ne servirai plus??
Absolument pas! Il se pourrait en effet que ce jeu intéresse votre enfant plus longtemps et il serait tout à fait "normal" qu'un petit hésite entre deux formes, jusqu'à 2 ans voire 3 ou 4 :).

mercredi 22 juillet 2015

Le geste exact

Il est essentiel d'agir lentement pour que nos petits s'imprègnent de nos gestes. Et c'est en observant Titouan que je me le rappelle bien souvent à l'ordre. Parfois, il regarde ce que je fais, très concentré. Et je le vois qui tente de reproduire ce qu'il a vu quelques minutes ensuite. Alors, certaines fois, je m'oblige à agir très très lentement, sans lui dire "Regarde ce que je fais" ou "Regarde comment je balaies". Non, je me tais et j'agis tout en ayant conscience qu'il regarde ce que je fais. Je m'applique à effectuer le geste exact. Et, dans ces moments là où j'agis silencieusement et où lui m'observe tout calmement, j'ai comme l'impression de lui faire un cadeau :-).


Belle journée :)

dimanche 19 juillet 2015

La première pâte à modeler

Aujourd'hui je vous parle d'un atelier au succès "incroyable" chez nous: la première pâte à modeler :-D. Une pâte à modeler à ma façon, vous allez voir ;).

Mon garçon a tendance à bouger beaucoup et c'est souvent difficile pour lui de rester à un même endroit plus d'une minute.
J'ai donc choisi de lui proposer l'atelier dans sa tour d'observation et sur le plan de travail de notre cuisine.
Bon, je vous préviens, l'atelier en question est très très salissant donc je vous conseille de le proposer un jour où vous êtes super disponible et où votre cuisine est déjà ultra sale ^^.
Pour cela vous aurez besoin de farine et d'eau...tout simplement!

J'ai commencé par mettre un peu de farine dans une boîte et j'ai laissé Titouan (16 mois) trifouiller. Cela a eu l'air de lui plaire. J'ai ajouté un peu d'eau. Il a mélangé, a secoué ses mains toutes collantes. J'ai ajouté encore un peu d'eau. L'aspect un peu gluant n'a pas semblé déranger mon garçon. Au contraire, il a tapé dans la pâte collante et visqueuse. Y'en avait partout!!!
Puis, j'ai ajouté de la farine, un peu, beaucoup...Il a malaxé et moi aussi. Et nous avons crée de la pâte ;-)!!! Il était super content! Il a tapé la pâte, l'a un peu goûté aussi ;-).
Il s'est ensuite emparé de la pince qui maintenait fermé le sachet de farine et il a fait des traces dans la pâte. Cela a duré un petit moment.
Pour relancer son intérêt, je lui ai proposé un emporte-pièce. Cela l'a amusé! Puis, je lui ai donné un petit rouleau à pâtisserie. Il a tapé sur la pâte mais n'a pas cherché à faire rouler le rouleau.
Puis, je lui ai proposé des pailles et cela l'a occupé un bon moment! Il les insérait dans la pâte.
Il est ensuite revenu à la pince.
L'activité en elle-même a passionnée mon garçon pendant 30 min!
Au moment du rangement, Titouan a participé avec joie. Il a rangé la pâte dans une boîte hermétique...plusieurs fois ;-)! Il a nettoyé le plan de travail aussi.
Et il y en avait du travail de nettoyage!! Oui, parce que j'avais complètement omis de mettre une toile cirée ou ce genre de choses sur le plan de travail. Du coup, la pâte séchée c'est dur dur à enlever!!!
Mais bon, on y est arrivé!
C'était formidable de voir mon petit si captivé et concentré!

Je lui ai proposé de nouveau le lendemain. Il a été très intéressé quelques secondes. Mais, il a laissé tomber sa pâte au sol et c'est notre chien qui l'a mangé illico presto!!! Les jours se suivent et ne se ressemblent pas ;-).

Alors bien sûr, si vous n'avez pas le courage de voir votre cuisine toute retournée, vous pouvez faire la pâte sans votre enfant et lui présenter déjà toute prête ;-).

Belle journée à vous :).





jeudi 16 juillet 2015

Devenir parents

Aujourd'hui, je dis "la vérité" à une amie qui attend son premier enfant! Et je le partage avec vous :-)!

Devenir parents c'est fabuleux, c'est sûr. Maintenant, il n'empêche que c'est aussi difficile. Et, allez savoir pourquoi et comment, la plupart des mères omettent littéralement de le mentionner!
Alors, quand j'ai appris qu'une très bonne amie attendait son premier enfant je me suis vite dit qu'il fallait absolument que je lui (re)dise la vérité! Je n'allais pas la laisser, seule, dans son questionnement vis-à-vis de ses qualités à être une bonne maman, ou de sa culpabilité à ne pas ressentir ce que "tout le monde" s'imagine qu'elle devrait ressentir...Vous suivez?
Certaines personnes s'en sont déjà chargées, je pense notamment au livre "Un heureux événement" d'Eliette Abécassis...que je n'ai pas lu (mais dont j'ai vu le film ;-))!
Bref, aujourd'hui je vous raconte ma grossesse, mon accouchement, mes premiers jours avec Titouan...et j'espère que certaines se reconnaîtront.
Ma grossesse a été loin d'être tranquille et reposante. Elle a surtout été angoissante à dire vrai!
Les trois premiers mois ont été très stressants car j'étais envahi par la peur d'une fausse couche. J'attendais la première échographie officielle pour souffler, pour profiter enfin de cet état. Je n'ai pas été spécialement malade ou fatiguée. Un peu...mais pas trop ;-).
Ma première écho s'est finalement plutôt mal passée car, il s'avère que ce foetus a une clarté nucale un peu trop épaisse. Du coup, le monde est comme suspendu...Je dois faire une prise de sang concernant la trisomie 21. Je stresse. Les résultats sont mauvais. Je dois alors attendre le 4ème mois de grossesse pour savoir si ce bébé a un chromosome en trop ou pas...
Je n'investis pas ma grossesse, cet être qui grandit en moi et que je commence à sentir doucement bouger...Oui et si je ne le rencontrais jamais? Je me protège comme je peux et je lui en veux même un peu à ce bébé...
L'échographie de contrôle nous rassure finalement. Tout va bien. C'est un petit garçon et il est en pleine forme. Mais, je mets quelques jours à digérer la nouvelle et j'ai du mal à me pardonner de ne pas avoir été connectée à lui ce dernier mois.
Nous sommes en plus en plein déménagement et travaux. Il y a des cartons et du bazar partout. C'est pesant. On me dit: "Surtout pas de stress pour votre bébé"...Mais moi ça me stresse ce genre de phrases justement, ça me met la pression!!
Finalement, les travaux avancent et j'y vois un peu plus clair. Je prends du temps pour moi et mon bébé qui est maintenant complètement investi :-).
Mais, je perds brutalement un (très) proche et là le monde s'écroule. Je suis choquée et je m'en veux de faire vivre cela à mon enfant...même si, bien entendu, je ne contrôle rien..
Je suis à deux doigts de m'écrouler mais, mon bébé est là. Il est la vie. Je me raccroche à lui.
Le temps passe et la grossesse se poursuit plutôt bien.
Ma grossesse a donc été mouvementée...C'est le moins que l'on puisse dire! Et j'en ai été profondément en colère. Un peu encore d'ailleurs...mais le temps fait son oeuvre.
Mais, pas besoin d'avoir une grossesse aussi compliquée pour ressentir tout cela. Toutes les mères n'investissent pas leur grossesse de la même façon et les unes ne feront pas de meilleure mère que les autres. Maintenant, grossesse compliquée ou pas, il y a à vivre avec une certaine forme de culpabilité. Oui, mais cette culpabilité ne serait-elle pas bien moindre si d'autres mères nous disaient que c'était "normal" et que, elles aussi, ont ressenti cela. C'est "normal" de ne pas être euphorique tout du long de sa grossesse, c'est "normal" de se dire "oui en fait si j'avais pu tomber enceinte deux mois plus tard, ça m'aurait arrangé ^^". Mais, bien que ce soit des sentiments normaux, toutes les mères ne ressentent pas cela. Certaines sont comme réellement apaisées. Et d'autres encore font semblant d'aller bien...
Pendant ma grossesse, j'ai reçu la lettre d'une copine que je n'avais pas vu depuis longtemps et qui venait juste de devenir maman. Sa lettre m'a fait beaucoup de bien parce qu'elle me disait qu'elle avait eu de drôles de sentiments lorsqu'elle était enceinte. Elle a été chamboulée, heureuse, inquiète, etc. Et le fait de la lire m'a soulagé. "Ce que je ressentais était donc normal." Et cela m'a rassuré sur mes compétences de mère.

Et puis, est arrivé le jour de l'accouchement. Là encore tout le monde vous dit que c'est merveilleux! Et c'est vrai que ça l'est! Mais ça peut aussi être un stress énorme!
La douleur, la peur...il ne faut pas l'oublier non plus!
J'ai eu très peur avant d'accoucher. La douleur m'a submergée. Mais, le moment de l'accouchement a été magique, fluide. La sage-femme m'a merveilleusement accompagnée. J'étais en confiance. C'était un instant parfait.
Lorsque j'ai vu mon garçon, je me suis dit "C'est mon fils, c'est mon tout petit!". Mais, contrairement à certaines mamans vis-à-vis de leur bébé, je n'ai pas trouvé le mien beau de suite. Bah oui...Il avait le visage tout boursoufflé et frippé, sa lèvre inférieure était presque invisible car il l'avait visiblement "tétouiller" pendant quelques mois ;-). Et je m'en suis voulu de ressentir cela. Je n'avais pas conscience que cela ne faisait pas de moi une mauvaise mère.
Et puis, je vous rassure, je les rapidement trouvé le plus beau du monde!

Il y ensuite les premiers jours à la maternité. En France, nous restons trois jours, si tout va bien. Avant d'accoucher, je me disais que c'était un minimum...Bon, finalement le séjour a la maternité a juste été horrible pour moi!
Le personnel rentrait à tout va, Titouan avait du mal à téter...Tiens, d'ailleurs, l'allaitement est un sujet du même genre! Oui, car de nos jours, si vous ne voulez pas allaiter...vous êtes une mauvaise mère!
Eh bien moi je trouve qu'un bon biberon sera toujours meilleur qu'un mauvais sein!
J'ai eu beaucoup de mal à allaiter Titouan les premiers temps. C'était difficile pour lui et moi j'étais épuisée. Je voulais lui donner un biberon parce que je trouvais que cela devenait trop compliqué. Les sages-femmes m'ont poussé à continuer...en me culpabilisant un peu. Et, une auxiliaire a eu LA bonne idée de me prêter un bout en silicone. Et là, ce fut instantané! Je ne souffrais plus et Titouan tétait merveilleusement bien! 

Il y a ensuite le retour à la maison. Ah, je peux vous dire que ce moment je l'attendais!
Nous étions enfin chez nous...Ouf!
Et puis, vient le temps où nous réalisons que nous ne sommes plus seuls...Jamais! (Enfin pas avant longtemps!) Et ça peut faire peur. Et notre amoureux dans tout ça? 
Je me souviens que, quelques minutes, j'ai voulu ramener Titouan à la maternité, juste une heure, pour être seule avec mon amoureux, comme avant! 
Mon bébé tétait tout le temps! Je me sentais comme prisonnière! Mais, j'ai eu la chance de tomber sur cet article de Catherine Dumonteil-Kremer et cela m'a fait un bien fou!
Non, je n'étais pas prisonnière du tout! C'était le regard des gens qui me renvoyait cette image. 
"Mais pose le un peu...!", me disait-on. Oui, mon bébé passait sa journée dans mes bras ou en écharpe. Il tétait quatorze fois par jour et quasiment toute la nuit...mais je pouvais aussi savourer ces moments et en profiter pour me détendre!
Alors, je flânais sur internet, je regardais un film...et les besoins intenses de Titouan se sont peu à peu estompés.

La vie de couple change. Ce n'est plus comme avant. Il y a tout à inventer, à créer. Nous avons su très vite rire de nos aléas avec notre tout petit. Même si nous nous posions, par ailleurs, beaucoup de questions. Nos besoins individuels et de couple sont passés au second plan les premiers mois et nous savions que c'était normal, que nous n'allions pas nous perdre pour autant. Nous avons choisi de prendre les choses du bon côté :-).

"Et puis, passés les premiers jours/mois, ça y est on peut souffler?" pourrions-nous nous demander. Pas vraiment non! Le quotidien, la fatigue, les aléas (poussées dentaires, etc.) font que, non, être parents ce n'est pas vraiment plus facile. On se pose toujours plein de questions, on doute, on tâtonne...
Alors on essaie finalement de lâcher prise, d'arrêter de courir après la perfection et de se concentrer sur l'essentiel :).

Et vous, comment avez-vous vécu ces instants? (Histoire de rassurer encore plus de parents ;-))


Merci à mon amie Amélie Clements pour la jolie photographie :).

lundi 13 juillet 2015

Du riz coloré

J'ai quelque fois proposé des activités de transvasements et de "patouilles" à Titouan. Mais je l'ai toujours fait avec un ingrédient tout lisse et minuscule...(Titouan met tout à la bouche et du coup je fais quand même attention à ne pas lui donner de choses "à risque").
Mon garçon grandit et j'ai eu envie de lui proposer de jouer avec du riz coloré. Pour ce faire, vous aurez besoin de:
- riz blanc,
- du vinaigre blanc,
- du colorant,
- un sachet de congélation,
- du papier sulfurisé.

Versez la quantité souhaitée de riz dans le sac de congélation. (Il y aura autant de sac que de couleurs voulues!)
Faîtes un mélange vinaigre/colorant. Plus il y a de colorant, plus la couleur est foncée bien entendu.
Versez le mélange dans le sac.
Malaxez, mélanger...jusqu'à l'absorption complète du colorant.
Etalez le riz sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.
Laissez sécher 12h environ. C'est prêt!

Ce "riz coloré" peut être proposé dès que vous sentez votre bébé prêt et réceptif, toujours sur votre surveillance ;). De nombreux enfants de 3 ou 4 ans adorent ce type d'atelier! C'est donc une jolie activité qui a de l'avenir devant elle!

Lorsque j'ai proposé du riz coloré à Titouan, il s'est exclamé "Oohh!" ;). Il a d'abord regardé le bac dans lequel était disposé le riz et les ustensiles, sans toucher à rien. Il a saisi l'entonnoir qu'il connaît bien et la mis sur le riz, comme pour s'assurer que le riz ne mordait pas ^^. Puis, il y a joyeusement mis les mains. C'est une sensation fort agréable je dois bien le dire! Il a effectué quelques transvasements.
Puis, il a fini par vouloir goûter le riz. Après lui avoir dit plusieurs fois: "Stop! Le riz reste dans le bac!" et voyant que cela n'avait aucun effet, j'ai rangé l'activité ;). Oui, parce que du riz tout dur et plein de colorants dans son petit estomac je n'aime pas du tout! Mais je dois bien admettre que c'est très compliqué pour un bambin de comprendre que ce riz là ne se mange pas!
Étant donné que le riz coloré se conserve ensuite des mois voire peut-être même des années, j'ai largement le temps de le lui proposer de nouveau!

samedi 11 juillet 2015

DIY: Deux jeux de motricité fine

C'est aux alentours de 13 mois que Titouan a montré un réel intérêt aux jeux d'insertion comme "Happy pop-up". Maintenant qu'il est parfaitement à l'aise avec ce jeu de motricité fine, je lui en ai proposé d'autres, "home made"!

Pour les deux jeux, j'ai réutilisé d'anciennes boîtes à thé en plastique et des bâtons de bois. Que du recyclage!!!  

Les voici:
Pour le premier nous avons fait avec une petite interstice pour y insérer des bâtons de glace en bois.
Pour le second nous avons percé de petits trous pour y insérer quelques baguettes de bois. (Vous pouvez aussi utiliser une saupoudreuse).
J'ai juste ajouté un peu de masking tape pour la déco ;).
Deux gros succès chez nous!!!
Sur les images, je vous les montre avec un petit plateau et un pot en verre pour contenir les bâtons. Or, Titouan ne s'en sert pas encore réellement comme tel dans le sens où il préfère sortir la boîte du plateau. D'autre part, je lui donne plutôt les bâtons ou bâtonnets, un à un, car il aurait tendance à les prendre par poignées et du coup c'est nettement plus difficile à faire rentrer ;).
Et, contrairement à ce que l'on pourrait croire, les bâtons ne sont pas plus faciles à insérer que les baguettes. Il faut trouver le bon angle ;)!

En parallèle, Titouan apprécie aussi les activités d'enfilage et les "tirelires", comme ici ou .




Bons jeux chez vous :-)!

vendredi 10 juillet 2015

Au domaine de Marie-Antoinette

J'aime bien le château de Versailles mais ce que je préfère c'est le domaine de Marie-Antoinette! C'est champêtre, doux, poétique, romantique, pittoresque!
Un très beau soleil, de délicieuses pâtisseries, un petit garçon ravi de découvrir la ferme du domaine et des adultes ravis de partager cela avec lui! Une magnifique journée!!!






Vous voulez y aller vous aussi?
Prenez le RER C et descendez à l'arrêt "Château de Versailles-Rive gauche".
Allez ensuite jusqu'au château et marchez dans les jardins, jusqu'au bosquet du Dauphin et continuez encore un peu. Cela vous prendra environ 20 min.
Il y a aussi un petit train pour vous y rendre plus vite.
En cette période, le domaine ferme à 18h30. L'entrée est de 10 euros par personne.

J'espère que vous passez, vous aussi, un bel été :-)!

jeudi 9 juillet 2015

Enfiler (suite)

Titouan apprécie de plus en plus faire glisser des objets autour de quelque chose. Il joue donc très régulièrement avec ses trois abaques et s'entraîne à enfiler.
Voici le premier, des disques sur une tige verticale:




Tout simple, il ne possède qu'une information et qu'un seul objectif.

Le second, des disques sur une tige horizontale:





Le troisième:


Plus complexe, il s'agit d'enfiler bien sûr mais aussi de trier par couleur. Il introduit également la notion de quantité. Titouan n'a, pour le moment, pas l'air de prêter attention aux différentes couleurs. Il enfile les disques et peut importe si c'est la même couleur ou pas.
Idéalement, afin de respecter la vision montessorienne, il aurait été préférable, pour commencer, de lui présenter trois tiges verticales de trois couleurs différentes ayant chacune trois disques identiques...Tant pis ^^.

Par ailleurs, il a aussi un jeu en tissu avec plusieurs disques de couleurs et de tailles différentes à enfiler sur une tige verticale et souple. Je crois que la tige est trop souple justement et cela ne semble pas intéresser mon garçon.
Je vais donc sans doute me procurer cette pyramide d'anneaux incessamment sous peu et lui proposer son premier collier de perles!

mercredi 8 juillet 2015

Lectures d'été

Je vous propose quelques albums que Titouan aime bien sur la saison de l'été. Ce sont trois albums silencieux où votre imagination est sollicitée.
Le premier est "Summer" de Gerda Muller. Les illustrations sont magnifiques et chaleureuses comme un soir d'été.



Le second est une initiation au land art. Un bel imagier photos nommé "Été" de Marc Pouyet.


Enfin, je termine par un joli coup de coeur. "La vague" de Suzy Lee est plein d'humour et de tendresse. Une petite fille joue au bord de l'eau en compagnie de quelques mouettes, sous le regard bienveillant de sa maman...tout simplement!



Bon mercredi avec "Chut les enfants lisent"!

mardi 7 juillet 2015

Peinture à l'éponge



J'ai tout simplement proposé à Titouan un peu de peinture et une petite éponge. Je lui avais aussi laissé un pinceau au cas où mais il ne s'en est que peu servi!
J'aime beaucoup les possibilités qu'offrent l'éponge. On peut caresser la feuille, laisser une empreinte, tapoter, etc.
Ces expériences sensorielles et créatives entrent tout à fait dans la philosophie Reggio. En effet, le jeune enfant est invité à tester et créer en toute liberté! (Bon, j'ai tout de même veillé à mon canapé et à mon chat qui a failli être peint lui aussi ;))
Belle journée à tous :)

lundi 6 juillet 2015

Panier à couleur unique

J'ai proposé à Titouan (16 mois), un panier à couleur unique. À l'intérieur, des objets d'une seule et même couleur.
Le premier panier contient des objets de couleur rouge: une voiture, un foulard, un gobelet, une bouteille d'eau colorée, une tomate en tissu, un portefeuille.
Les prochains seront bleu puis jaune. Je vous les montrerai lorsque nous en serons là!
Un éveil sensoriel, tout en douceur, aux couleurs. Et une multitude de possibilités pour jouer et créer!
Vous pouvez proposer ce panier en parallèle des paniers à trésors ou des paniers thématiques (ici ou ), dès que votre petit semble s'intéresser aux objets qui l'entourent.
Lorsque l'enfant se sera bien habitué à chacun des paniers à couleur unique, on pourra les lui proposer ensemble et pourquoi pas, l'inviter à un jeu de tri ;-).


dimanche 5 juillet 2015

Promenades...

Nous sommes déjà de retour à Paris! Et je ne vous avais pas encore tout raconté de nos vacances ;-)!
Nous avons aussi expérimenté la promenade et la toute petite randonnée avec un bambin. 

Nous étions équipés d'un porte-bébé de randonnée de la marque Deuter, qui fut très confortable pour le porteur et visiblement, pour le porté aussi!

Le papa et moi-même sommes actifs mais loin d'être sportifs! Nous avons donc souhaité faire de courtes promenades. Mais, avec la chaleur, même une petite sortie était difficile à supporter!
Nous nous sommes donc finalement promenés dans la vallée d'Ossau qui est très jolie et nous avons marché sur du presque plat! Enfin bon...ça reste la montagne quand même, hein ;)!
Nous avons croisé un troupeau de vaches et quelques troupeaux de moutons! Titouan a beaucoup aimé! Nous avons aussi observé les fleurs, les oiseaux...







Nous avons également fait de chouettes balades dans la campagne environnante. Titouan a beaucoup apprécié ces sorties et a eu grand plaisir à observer et à commenter ce qu'il voyait: "Meuh!!" lorsqu'il apercevait des vaches, "Cui-cui" lorsqu'il entendait un oiseau...
Il nous pointait du doigt les papillons, les fleurs, les feuilles qui bougeaient...bref, tout cela fut bien riche en découvertes et en émerveillement!




Et, enfin, nous ne sommes pas allés bien loin pour montrer à notre garçon quelques gallinacés et lapins! Il était plus que ravi!!




Ces vacances ont été très très chouettes! Et elles n'étaient pas de tout repos! Il y avait, notamment à la maison, pas mal de dangers potentiels et une surveillance accrue était donc de mise!!!

On se retrouve très vite pour de nouvelles aventures...parisiennes cette fois :-)!

Bon dimanche à tous :)

vendredi 3 juillet 2015

Jouer dehors #2

Les vacances se poursuivent et voici donc d'autres idées d'activités au jardin.

Arroser, jardiner:
Quelle joie d'aider à arroser les fleurs du jardin!!! Et cela m'a d'ailleurs donné très envie de planter quelques herbes aromatiques et de m'en occuper avec mon garçon!



À l'eau:
Les jeux d'eau sont un grand classique! L'eau procure très souvent beaucoup de plaisir aux jeunes enfants. En jouant à l'eau, ils absorbent des notions telles que "vide/plein", "flotte/coule", et font l'expérience de leurs premiers transvasements.
Pour les jeux d'eau, vous pouvez proposer divers jeux pour le bain, mais, plus simple, utilisez aussi des objets recyclés: couvercles, pots de yaourt, bouteilles, etc. Ainsi que divers outils que vous trouverez facilement dans votre cuisine ou au jardin: entonnoir, passoire, louche, arrosoir, etc.
Nous avons aussi proposé à Titouan de se baigner dans la piscine...succès très très mitigé la première fois! Du coup, nous lui avons installé une petite piscine gonflable et ce fut nettement plus apprécié ;-)! Nous avons ensuite réitéré la "vraie" piscine et alors là...ce fut l'éclate totale :-D!!!


Un jeu de pêche aux bouchons:
Dans un bac en plastique, mettez un peu d'eau, quelques bouchons, balles de tennis de table ou tous objets flottants. Donnez un écumoire à votre enfant et laissez-le "pêcher"! Vous pouvez mettre un second bac pour qu'il puisse y déposer ce qu'il a attrapé!
J'ai proposé cette activité à Titouan mais cela ne l'a absolument pas intéressé! D'où l'absence de photos! Mais je reste convaincue que c'est une activité qui peut passionner un bambin ;-). Nous réessaierons plus tard!

Belle journée :)