jeudi 11 juin 2015

Motricité libre et parentalité positive

Je vous parlais déjà de motricité libre il y a quelques temps. C'était ici et .
Et cela ne concerne pas uniquement les bébés. Elle est importante également pour l'enfant plus grand.
Titouan est maintenant âgé de 15 mois et il a fait ses premiers pas le 19 Février ❤ ❤.
Nous ne l'avons jamais tenu par la main pour "l'aider" à marcher. Nous l'avons laissé faire. Nous avons attendu qu'il marche vraiment pour nous promener main dans la main.
Et au jour d'aujourd'hui, il m'impressionne par son agilité, son aisance et sa confiance.
Il marche, court, grimpe, sautille, danse! Il n'en n'est pas moins prudent!
Il y a peu, nous étions au square. Titouan courait un peu partout. Les pelouses sont un peu en hauteur. Ce qui fait qu'il y a une bonne marche à descendre, 60 cm je dirais...Il a aperçu le vide et je lui ai dit: "Tu as vu, il y a une grande marche à descendre!", il s'est retourné et s'est laissé glisser. Et ce à une vitesse incroyable, comme s'il avait fait cela toute sa vie!
Il m'a épaté!!!
Il faut dire que, pour ma part, je ne suis pas très à l'aise face à ce genre de "danger". Je suis plutôt timorée et extrêmement prudente. Heureusement que ma formation d'EJE est passée par là!

La motricité libre c'est aussi et toujours: éviter de mettre son enfant dans une position qu'il ne maîtrise pas encore.
Par exemple, au square, il est très tentant de placer son enfant en haut du toboggan (ou de toute autre structure motrice). Or, cela ne lui apportera pas grand chose! Une fois en haut, il sera sans doute très content mais il ne devra pas cela à ses efforts et risque d'être en demande d'une intervention de la part de l'adulte, croyant que c'est la seule façon pour lui d'y arriver. Il peut aussi prendre peur. En effet, en grimpant par lui-même, chacune des marches, il appréhende mieux la hauteur. Il prend son temps (ou pas), évalue la hauteur et décide de continuer à monter (ou pas!).
Lorsque Titouan prend un risque mesuré, je n'interviens pas physiquement. Je le laisse explorer, grimper, etc. Je l'accompagne du regard et de sourires. Je veille sur lui. Je l'encourage verbalement et je viens l'aider au besoin!
Il lui arrive de tomber ou de se cogner, mais très peu, comparé au nombre de cascades qu'il tente!

Je partage avec vous un extrait du livre "Pour une enfance heureuse" du Docteur Catherine Gueguen:
"Le tout-petit bouillonne de vie. Le rôle des adultes est d'accompagner et non d'entraver cette force de vie si précieuse. Cette puissance de vie impressionne, déroute, dérange fréquemment l'adulte, qui prend peur et freine l'enfant. Certains adultes, par crainte, disent à leur enfant, dès le plus jeune âge: "N'y va pas, c'est dangereux", "Attention, tu vas tomber! Reste là, sois sage, ne bouge pas". L'enfant qui a envie d'explorer est alors inhibé par la peur de l'adulte et devient de plus en plus timoré et craintif.
À l'inverse, si l'adulte lui dit: "Tu as vu, c'est glissant, sois vigilant, vas-y", l'enfant est encouragé à entreprendre, et à dépasser ses peurs, tout en prenant soin de lui-même. Les paroles "Vas-y en faisant attention" accompagnent et soutiennent l'enfant dans son envie de vivre, son goût pour la découverte, les expériences, tout en lui faisant prendre conscience des dangers.
L'encouragement de la découverte, dès son plus jeune âge, l'aidera à devenir un adulte vivant et entreprenant."

La motricité libre c'est aussi proposer à son enfant des vêtements dans lesquels ils puissent se mouvoir librement: joggings, leggings, sarouel, etc.
Côté chaussures, les psychomotriciens et les podologues sont unanimes. Jusqu’à trois ans les os du pied de l’enfant n’ont pas fini de se solidifier, il convient donc de ne pas trop le comprimer dans une chaussure trop rigide. La semelle doit être solide mais souple (on peut plier la chaussure sans forcer comme le ferait un pied à la marche), la chaussure peut être légèrement montante mais ne doit pas comprimer les malléoles (les 2 boules osseuses de part et d’autres de la cheville).
Si cela vous intéresse, vous pouvez lire ce document, où tout y est très bien expliqué!
Aussi, nous ne lui avons pas offert de chaussures dès les premiers pas! Nous avons attendu pour cela que la marche soit assurée afin qu'il puisse développer la musculature et la proprioception de son pied.
Il a été mis pieds nus, en chaussettes et surtout en chaussons de cuir souple. À l'intérieur comme à l'extérieur!
Je n'étais pas pressée de lui mettre de "vraies" chaussures car je savais que plus il en aurait tard, mieux ce serait.
Et c'est avec des chaussons de cuir souple qu'il a pu appréhender de nouvelles surfaces, comme sur la photo ci-dessous. Il a alors 13 mois à peine! Les chaussons étaient assez épais pour ne pas qu'il soit gêné par les cailloux, mais suffisamment fins pour qu'il puisse les sentir sous ses pieds et solliciter tous ses muscles.
Nous avons donc attendu, non seulement qu'il abandonne complètement le quatre pattes mais également qu'il trottine, pour lui offrir ses premières chaussures!
Lorsque nous allons au square, il est encore plutôt rare que nous lui mettions des chaussures. Et nous privilégions souvent les chaussons de cuir souple.
Titouan a de petites sandalettes souples que nous lui mettons de temps en temps. Et, une amie de la famille lui a offert de petites baskets. Nous les lui mettons occasionnellement seulement car la semelle n'est pas souple du tout!
Nous attendons la rentrée pour lui offrir ces chaussures! Et des bottes de pluie ;-)!
Pour encore plus d'informations sur la motricité libre, n'hésitez pas à lire cet article, tout récent, du blog "Famille épanouie" :-).


Ce billet est ma troisième participation au rendez-vous "Les jeudis éducation" organisé par le blog WonderMômes. Le principe? Tous les jeudis (ou presque), on parle "éducation"!
Voici toutes les participations:

Sur le thème "enfant unique" et/ou "fratrie" :
-Je ne voulais pas d'enfant unique : http://wp.me/p4qLK6-x1 (Je me disperse / Euphrosyne Musarde)
-"Maman, je veux un bébé petite soeur" : http://www.wondermomes.fr/maman-je-veux-un-bebe-petite-soeur
-Une fratrie imposée : http://wp.me/p6fFbR-dR (Poulpettes à paillettes)
-"Mon frère & moi" par Renata du blog lesimages2renata : http://lesimages2renata.com/mon-frere-moi
-Je n'arrive pas à faire le deuil de ma maternité par Maman Moderne Politiquement Incorrecte http://wp.me/p5QFh5-vb
-Je ne voulais pas d'enfant unique par Sweet Lolisehttp://www.sweetlolise.fr/2015/06/les-jeudis-education-je-ne-voulais-pas.html
-Enfants rapprochés : entente et conflits (Maman Mammouth) :http://www.maman-mammouth.com/enfants-rapproches-entente-et-conflits/
-What if... Je n'avais eu ni frère ni soeur ? http://www.papa-blogueur.fr/what-if-j-etais-enfant-unique
-Petit Frère (Ma Bouille Et Moi) : http://www.mabouilleetmoi.com/2015/06/petit-frere.html
-Enfant unique ou fratrie ? http://wp.me/p3o6Bl-16n

                                        

2 commentaires:

altahine a dit…

Oh, Titouan a fait ses premiers ps le jour de l'anniversaire de Louna et Solal ! <3
Chez nous beaucoup de "pied nu" (qui en plus a l'avantage de nous permettre de vérifier s'ils posent correctement leur pied, ce qui n'est pas tout à fait le cas pour Solal qui avait tendance au début à affaisser un pied vers l'intérieur, et qui maintenant est très souvent sur la toute pointe des pieds, ce qui lui fait fréquemment perdre l'équilibre quand il court... donc souvent) mais aussi des chaussures depuis qu'ils sortent se promener à pied (comme vous nous avons attendu qu'ils en soient capables, vers 13 mois, après des premiers pas à 11 mois aussi).
Je fais les mêmes constats que toi : nos petits m'épatent, surtout Solal qui est toujours en train de vouloir grimper partout (suivi par sa sœur, qui d'ailleurs monte les escaliers avec beaucoup plus de style ^^ et une rapidité dingue)... et en même temps j'ai souvent de grosses frayeurs que j'essaie de contrôler pour ne pas leur communiquer ma crainte et les laisser faire leurs expériences... autant te dire qu'avec deux remuants, ce n'est pas de tout repos. Mais j'aime les voir prendre confiance en eux.
Bonne soirée

Déborah Defaux a dit…

J'adore la coïncidence :-D!

J'imagine bien combien cela doit être fatiguant oui! Déjà avec un seul...;-)!

Très bonne soirée à toi aussi :-)