lundi 11 mai 2015

Mettre en lui des connaissances

Tous les bébés (ou presque) mettent à la bouche. Pourquoi?
Goûter leur permet d'avoir des informations sur le monde et de découvrir de manière sensorielle les caractéristiques d'un objet. Petit à petit, les autres sens prendront le dessus.
Les jeunes enfants s'imprègnent du monde et de leur environnement de façon sensorielle. Par exemple, lorsque Titouan met dans sa bouche un cube, il ne fait pas que goûter du carton, du bois ou du plastique, mais il prend également note de la forme et de la dimension.
Entraver un enfant dans cette pratique est un obstacle majeur à son développement car c'est l'empêcher de mettre en lui des connaissances. 
Dès qu'un objet présente un risque (sécurité, hygiène) je prend le temps de nommer ce que Titouan a en main et je lui explique pourquoi je le mets maintenant hors de sa portée. En cas de danger immédiat, je lui dis "Stop!" puis une fois l'objet hors d'atteinte je nomme et j'explique.
Fort heureusement, cela arrive peu dans notre appartement car nous avons fait en sorte qu'un bébé puise toucher à tout. Mais, ce n'est pas partout le cas où nous allons! Cette situation se produit donc assez régulièrement!

Petite illustration de l'importance de "mettre à la bouche" ;-):
Jusqu'à ses 13 mois environ, lorsque Titouan jouait avec son jeu "Happy pop-up", il mettait les petits bâtonnets à la bouche sans chercher à les insérer au bon endroit.
J'ai rangé le jeu pendant plusieurs jours car je pensais que cela ne l'intéressait pas vraiment et je l'ai toutefois ressorti régulièrement.
En parallèle, j'ai observé que mon garçon essayait d'emboîter de tous petits objets qui demandaient une grande concentration et une grande précision. Je me suis donc dis qu'il était maintenant prêt pour le jeu "Happy pop-up". Et c'était exact ;-). Il a essayé de remettre chaque bâton avec beaucoup de précision et de concentration. Ce qui était très mignon, c'est qu'il goutait chaque bâton avant de le placer au bon endroit, comme s'il avait besoin de sentir, dans sa bouche, la forme exacte de l'objet.

Certains petits ne passent jamais vraiment par cette période. Mais, en général, c'est le cas!
Lorsqu'un enfant goûte un objet, cela a toujours une raison d'être. Cela lui permet de répondre à son besoin de découverte et de compréhension du monde. Respectons le :-).
Toutefois, il abandonnera cette "technique" plus ou moins rapidement au profit d'autres sens. Cela pourra se produire tôt si les adultes autour de lui ont fait comprendre que "mettre à la bouche" ne se faisait pas. Cela se fera, naturellement (et donc probablement plus tard), si l'enfant est libre de choisir quand il prêt à passer à autre chose.


5 commentaires:

WonderMômes a dit…

Mes trois enfants sont tous passés par là eux aussi ;-)

Déborah Defaux a dit…

C'est presque inévitable je crois ;-)! Et lorsque l'on prend conscience que cela leur est profitable, on voit les choses d'un autre oeil!
Merci de ton passage WonderMômes!

altahine a dit…

En fait je comprends intellectuellement que c'est une étape normale du développement de l'enfant, mais spontanément il ne m'est pas toujours facile de voir mes enfants mettre encore beaucoup de choses à la bouche (j'ai d'ailleurs l'impression que Solal le fait plus que Louna, or j'ai parfois aussi l'impression qu'elle a intégré beaucoup plus de compréhension "abstraite" des mots que son frère... mais je peux me tromper, car ce n'est pas parce que Solal ne réagit pas toujours à nos sollicitations orales qu'il ne comprend pas; il nous semble, malgré sa vivacité, parfois plus "indifférent" (ou plus indépendant ?) que sa sœur à faire ce qu'on lui propose ou demande.:)
Désolée d'être si bavarde à chaque fois mais tous tes articles m'intéressent beaucoup.

Déborah Defaux a dit…

Ne t'excuse surtout pas altahine! J'apprécie beaucoup tes commentaires, ton expérience et nos échanges :-).

Chaque enfant a une façon d'être au monde qui lui est propre. C'est cela qui est très riche et intéressant je trouve.

À bientôt!

altahine a dit…


Merci Déborah, moi aussi j'apprécie beaucoup ces échanges !
"Chaque enfant a une façon d'être au monde qui lui est propre." => C'est tellement net, depuis leurs premiers jours, quand je regarde mes enfants (et je dirais même que ça ne fait que confirmer ce que je constatais même lors de leur vie intra-utérine : pas la même façon de bouger du tout)! ^^
A la fois très différents et très complémentaires (et de plus en plus complices, c'est souvent craquant).
A très vite !