lundi 6 avril 2015

Premiers repas

Nous avons commencé la diversification alimentaire aux six mois de Titouan. Nous avons été très classiques et nous avons démarré par des purées et des compotes. Certains parents font le choix de la diversification alimentaire autonome que nous n'avons pas osé tenter. Avec le prochain peut-être?
Pour ses premiers repas nous avons préféré installer Titouan sur nos genoux. La transition nous paraissant plus douce. Cependant, cela ne s'est pas révélé très pratique car c'était assez difficile de le voir!
Puis, nous avons opté pour le transat (que nous avions déjà et dont nous nous servions très peu). Cela nous a permis d'échanger pendant le repas et Titouan a pu très rapidement se servir seul de sa cuillère. Il a ensuite mangé à table avec nous grâce à une chaise évolutive. Le moment venu il pourra y monter et en descendre seul, ce qui renforcera son autonomie.
En parallèle, nous venons d'installer une table basse dont nous avons scié les pieds, et un coussin. Il commence à y prendre son "goûter" mais préfère nettement le sein pour le moment!

Le repas est avant tout un moment de découvertes et de partage. Le goût se forme au cours des premières années. Nous varions donc la nature de ses plats et nous tâchons à les lui présenter joliment afin de lui apporter un plaisir supplémentaire. Bien que nous lui servons avant tout des purées et des compotes (oui encore ^^!) et que cela ne soit jamais très "joli", nous donnons tout de même de l'importance à l'esthétique de sa vaisselle!
Cette dernière a été choisie ou offerte incassable comme celle en bambou BioBu by Ekobo (que vous pouvez retrouver ici par exemple).
Toutefois, depuis les huit mois de Titouan, elle est plus souvent proposée en verre ou en céramique afin de l'encourager à préciser son geste. Il utilise de petits verres en verre et de petites cuillères à café. Ce qui est ainsi bien plus adapté à la taille de sa main. Quant à la question "Mais ne risque-t-il pas de casser un verre ou une assiette?". La réponse est: Oui! Je ne lui donne donc pas de vaisselle à laquelle je tiens particulièrement et s'il venait à en faire tomber je relativiserai en me disant que ce n'est "que" de la vaisselle! L'autonomie et l'estime de soi de mon garçon sont bien plus importantes. Et pour l'anecdote, en cinq mois il n'a cassé qu'un seul verre et encore c'était plutôt de ma "faute" ;-).

Enfin, nous ne nous attachons pas spécialement à ce que Titouan mange dans un ordre bien précis les aliments que nous lui proposons. Nous pensons en effet que ce sont surtout des convenances sociales et que cela ne correspond pas toujours aux besoins du jeune enfant. Il lui arrive très souvent de manger sa compote puis son plat et de nouveau sa compote ;-)
Jean Epstein écrit à ce propos, dans "L'explorateur nu": "Pour le goût, comme pour les autres sens, il est préférable de ne pas se substituer à l'enfant, plus exactement de ne pas lui imposer nos habitudes gastronomiques. Certaines d'entre elles ne correspondent pas forcément aux besoins du tout petit.
Cette remarque s'applique particulièrement à l'ordre dans lequel se succèdent les plats au cours d'un repas. Il est tacitement admis, au moins en France, que le salé se mange avant le sucré. Or, un grand nombre d'enfants "hiérarchisent" autrement leur menu. Même si vous avez du mal à envisager un repas commençant par un fruit, continuant par du fromage et de la salade et se terminant sur...un hachis parmentier, respectez le choix de l'enfant. Il est indispensable de tenir compte de ses goûts afin d'éviter un risque de blocage quelconque."
C'est vers 2 ans, en pleine période d'imitation, que le tout petit prend plaisir à manger comme son entourage. Il est ensuite probable qu'une période d'affirmation pointe le bout de son nez et que le jeune enfant souhaite alors manger différemment. Plus on en fera cas et moins on respectera ses propres goûts, plus cette période a des risques de perdurer dans le temps. Patience donc! 

D'autre part, il a été révélé qu'un enfant de moins de deux ans avait des besoins nutritifs spécifiques. Il n'est alors pas rare qu'un enfant ait besoin de "picorer". L'allaitement à la demande permet, entre autres, de répondre à ce besoin. Par convention, nous mangeons à une heure précise, les enfants, eux, mangent quand leur corps le réclame.
Concernant les repas, notre rôle pourrait consister à proposer des aliments sains. Notre enfant, lui, choisira la quantité, la fréquence et les aliments. 

Le repas est un moment d'échanges. Nous mangeons donc, le plus souvent possible, en même temps que notre garçon. Ce n'est pas toujours très reposant mais cela est tout de même bien appréciable de déjeuner ou dîner en famille! Titouan s'imprègne alors de nos habitudes alimentaires. Il goûte, petit à petit, aux morceaux :-).
Je lui permets aussi de toucher la nourriture. Cette approche sensorielle des aliments répond à son besoin de découvrir via le toucher. Depuis ses un an environ, il fait des essais à la cuillère. La table est rarement propre, son bavoir et sa personne aussi mais il semble ravi :-D. Il mange quasiment tout seul tout son repas (même si nous l'aidons encore pas mal!) et il en parait très très content!!!








Et chez vous, comment se passent les repas?

Belle journée :-)

4 commentaires:

Amélie a dit…

Ahaha ! :-) je ne peux qu'approuver pour l'ordre des plats car moi-même lorsque je suis seule je commence par le dessert :-)
Titouan a l'air ravi de participer aux repas, et cela fait tellement partie de la vie familiale !!

Déborah Defaux a dit…

Comme toi aussi! Moi je commence souvent par le fromage ^^!

altahine a dit…

Ici diversification démarrée vers cinq mois, la fin de l'allaitement se profilant (j'ai arrêté vers 5 mois et demi), et nos petits voraces manifestant depuis longtemps beaucoup d'intérêt à nous voir manger (quand ils étaient tout bébés leurs transats étaient souvent posés sur notre très grande table pour être proches de nous et à notre hauteur). Ils ont tut de suite mangé sans rechigner des demi-pots de purée, puis des compotes, sur nos genoux jusqu'à ce qu'ils soient assez grands pour tenir dans leurs chaises hautes évolutives. Beaucoup de points communs avec Titouan donc, sauf que je ne les autorise pas encore à manger seuls avec la cuillère, avec laquelle ils s'exercent seulement en fin de repas, bols ou assiettes vides, ni à boire seuls au verre... comme ils sont encore à fond dans leur phase "je jette", je préfère limiter les dégâts.:/ En revanche je les laisse manger certains aliments avec les doigts parfois, et patouiller ce qui tombe sur la tablette de leur chaise.
Actuellement ils mangent quasiment de tout (en tout cas pour Solal, Louna n'est vraiment pas fan du fromage et grimace parfois un peu, mange un peu moins qu'avant, donc nous n'insistons pas), sous forme de purées avec morceaux juste écrasés et même des petits morceaux de pomme crue et de légumes bien cuits. Hier Solal a même rongé son premier os de poulet avec grand plaisir.^^
Parfois je me dis qu'on pourrait en effet les encourager un peu plus plus à l'autonomie, mais ils sauront juste manger seuls un peu plus tard...

Déborah Defaux a dit…

Oui rien de presse! Le bon moment c'est quand vous le sentirez!
Moi, c'est avec les morceaux où il faut que je me force un peu^^! J'ai un peu peur de lui en donner! Pourtant je sais bien qu'il n'y a pas de réel danger et qu'il faut être simplement vigilant...mais bon c'est plus fort que moi! Alors oui, il en mange un peu mais je ne suis pas super détendue (et c'est le moins que l'on puisse dire!). Et, je me dis aussi qu'il finira bien, de toutes façons, à manger un bon steak/frites!
À bientôt :-)