jeudi 30 avril 2015

La journée de la non-violence éducative (2015)

Il m'arrive d'être parfois plus fatiguée et donc plus irritable, moins patiente. En règle générale c'est parce que certains de mes besoins ne sont pas satisfaits et j'essaie alors d'y remédier le plus rapidement possible pour que la vie redevienne paisible.

"Chacun d'entre nous possède un réservoir affectif. Lorsqu'il est plein notre seuil de tolérance est très haut, nous vivons chaque événement avec optimisme et enthousiasme. On pourrait dire que tout va bien dans notre vie."
"Par contre, lorsque notre réservoir affectif est vide, notre seuil de tolérance est bas, nous sommes fatigués, parasités par les soucis de la vie quotidienne, nous devenons alors infiniment moins compréhensifs". 
Extrait de la brochure "Sans fessée" réalisée par Catherine Dumonteil-Kremer et que vous pouvez télécharger ici. (N'hésitez pas non plus à visiter le site "La maison de l'enfant" si ce n'est déjà fait.)
Cette petite brochure, je la relis souvent. Elle me rappelle que je dois avant tout prendre soin de ma personne, prendre du temps pour moi et mon couple et qu'ainsi je serai plus disponible pour mon garçon.
Je n'ai pas besoin de beaucoup. Écouter de la musique au calme, regarder un film, faire quelques courses (seule) me suffit. Mais sortir en amoureux ou avec des amis reste le must :-).

Et ces moments à moi me permettent non seulement de vivre les choses beaucoup plus sereinement, mais me permettent aussi de me laisser surprendre!
Une petite anecdote:
Il y a quelques temps déjà, mon bébé a trouvé un bout de papier qui trainait par terre. 
Si mon réservoir affectif avait été vide, je lui aurais sans doute demandé de me donner le papier car j'aurai eu peur qu'il ne le mette à la bouche et que cela ne reste coincé ou un truc du genre^^.
Là, mon réservoir affectif était plein. Je l'ai alors simplement observé et je suis restée vigilante. 
Mon garçon s'est rendu, le petit papier à la main, jusqu'à la poubelle. Il a ouvert la poubelle, y a jeté le papier et à refermé la poubelle!!!

Et une seconde:
Il y a quelques jours, Titouan s'est emparé de la boîte de mouchoirs et s'est servi. Habituellement cette boîte est hors de sa portée car il a tendance à mettre les mouchoirs à la bouche...
Je l'ai laissé prendre le mouchoir, même si j'avais très envie de lui reprendre!
Et je lui ai dit: "C'est un mouchoir. C'est pour se moucher le nez". Et là quelle ne fut pas ma surprise lorsque Titouan a placé le mouchoir sur son nez et s'est mis à "se moucher"!!!
Cela a duré un petit moment. Il a fait cela très sérieusement :-)!
Et quand il a eu fini de "se moucher" et qu'il a jeté son mouchoir à la poubelle, j'ai cru fondre ^^!

Et une troisième pour la route ;-):
Lorsque je travaillais encore, je me souviens d'une anecdote qui me fait encore sourire aujourd'hui...
Au moment du goûter, Nils, tout juste 2 ans, étale sa crème au chocolat sur la table. Il y en a partout! Je lui demande alors: "Mais Nils, que fais-tu??".
Et ce petit bonhomme me répond: "Bah, je fais un triangle!"
Étonnée, je regarde sur la table et il avait effectivement dessiné un triangle parfait!
Comme mon réservoir affectif était plein, j'ai pu lui dire, enthousiaste: "Oh oui je vois! Tu as dessiné un triangle!!!" :-).

Aujourd'hui, nous célébrons la journée de la non-violence éducative et c'est l'occasion pour moi de faire le point, de me remettre en question mais aussi de faire preuve d'indulgence et d'amour envers moi-même :-). Je ne suis pas parfaite. Mon enfant et mon conjoint aussi. Et si c'était mieux ainsi?

 Belle journée de la non-violence éducative à tous! Prenez soin de vous :-).

5 commentaires:

Amélie a dit…

L'histoire du mouchoir qu'il prend seul et met ensuite à la poubelle, c'est juste trop mignon !
Prends bien soin de ton réservoir affectif ! :-)

Déborah Defaux a dit…

Ah, ah oui merci ;-)! Bisous!

Chalou a dit…

Je découvre ton blog avec grand plaisir ! Tes anecdotes sont très parlantes... Et adorables !

altahine a dit…

Hihi, Louna aussi a jeté un papier seule à la poubelle ce matin, à ma grande surprise (d'habitude on leur interdit le plus possible l'accès à la cuisine qui n'est vraiment pas sécurisante et difficile à sécuriser chez nous) ! ^^

Déborah Defaux a dit…

Bienvenue, et merci Chalou :-)

Altahine: C'est vraiment formidable lorsqu'ils nous surprennent comme ça!