lundi 3 novembre 2014

Motricité libre (suite)

Le sympathique blog de Bougribouillons est rempli d'illustrations autour du maternage et de l'éducation. En voici de très chouettes sur le thème de la motricité libre (Lòczy):






































L'observation du jeune enfant est l'un des outils fondamentaux de mon métier. J'ai toujours eu beaucoup de plaisir à observer chacun des enfants que j'ai rencontré. Alors, lorsqu'il s'agit de mon garçon, je ne vous raconte pas ;-)!!!
Dans notre société de consommation qui prône souvent la compétition, il est intéressant de s'apercevoir que, lorsque l'on parle de motricité libre (ou de pédagogies alternatives d'ailleurs), de nombreuses personnes s'imaginent que leur enfant va apprendre plus tôt, plus vite... Or, il n'en n'est rien! La motricité libre permet au tout petit de découvrir les possibilités de son corps à son rythme sans pression et sans aide directe. Il n'y a pas de course à la performance. Elle ne fera pas de nos bébés de futurs acrobates ou de petits génies! Les "grandes étapes" surviendront quand le tout petit se sentira prêt, du moment qu'il en a la possibilité physique et la motivation interne :-).
Sur ce blog, il m'arrive parfois de cibler une tranche d'âge (à partir de, etc.) mais ce ne sont évidemment que des repères!
Laissons le temps à nos enfants de grandir, d'explorer, de tâtonner! Offrons leur les moyens d'aimer la vie et de réussir tout seul, tout simplement :-).
Pour poursuivre la réflexion sur la motricité libre, je vous invite à consulter le blog de Michèle Forestier, kinésithérapeute.

3 commentaires:

carole a dit…

Sympas les illustrations de ce blog!
Oui, prenons le temps d'observer nos bébés, c'est tellement magique de les voir évoluer. Le ménage, la vaisselle... on verra ça plus tard ;-)
Et à bas la compétition, la performance, les comparaisons!

Déborah Defaux a dit…

:-)
Bisous à vous trois:-)

Nathalie Darras a dit…

J'adhère pleinement !