dimanche 30 novembre 2014

"Et il fait ses nuits?"

Il y a cette question que les gens posent souvent aux parents d'un jeune bébé: "Et il fait ses nuits?". Personnellement c'est une question que je n'ai jamais posé! Même sur mon lieu de travail! Et pourtant, des enfants de plus de deux ans qui ne font toujours pas leur nuit est loin d'être exceptionnel!
Eh bien à cette question qui a l'air de passionner autant, je réponds: "Non! Non, Titouan ne fait pas encore ses nuits!". Et alors là, très souvent, mon interlocuteur prend peur. Au début cela me dérangeait et maintenant cela me fait sourire (jaune parfois...) ;-). Bien sûr certaines personnes sont bienveillantes dans leur réaction mais celles-là sont rares. Majoritairement il y a des jugements sous-jacents, des "ils ne savent pas comment faire", des "c'est parce qu'elle l'allaite",  des "ça c'est la faute du cododo", etc.
À la question "Et il fait ses nuits?", je devrais répondre "Oui", histoire d'être tranquille...oui mais j'ai un côté très honnête! D'ailleurs, pour être honnête, nous vivons très bien cette situation! Titouan est un bébé souriant, curieux, sociable, confiant et tendre. Il sait exprimer ses besoins et ses émotions. Bref, il va bien!!! Tout comme certains qui font leur nuit!
Et au final, Titouan dort pas loin de seize heures par jour...ce qui est plutôt beaucoup! Certes, il se réveille cinq ou six fois la nuit (si ce n'est plus) mais étant donné qu'il se rendort dès qu'il a retrouvé mon sein (souvent en moins de deux minutes)...ça va :-). 
Maintenant, il lui arrive d'avoir des insomnies notamment lors de poussées dentaires ou encore lorsque son papa rentre très tard du travail. Et là c'est dur!!! Heureusement cela reste très très exceptionnel :-). 
Et avec ça nous ne sommes finalement pas plus fatigués qu'un autre parent. En réalité cela est un problème...pour les autres!!!
D'ailleurs, la situation serait plus facile à vivre s'il n'y avait pas ce regard des gens. Et ce n'est pas toujours évident d'arriver à s'en défaire et d'essayer de ne pas y prêter attention...J'y travaille ;-).

Pour nous, cela ne porte pas que sur le sommeil mais aussi sur le choix de ne pas avoir de poussette, le fait de proposer un lit au sol à Titouan, le fait de pratiquer le cododo, le fait de l'allaiter encore à 9 mois (et a priori c'est plutôt parti pour continuer un bout de temps en plus;-)), etc.
Vous voulez des anecdotes??:
- Une dame rencontrée dans la rue et qui promène son petit-fils (enfin visiblement) et qui me dit: "Je vous trouve bien courageuse...ça ne m'a pas l'air pratique votre truc! (en parlant de l'écharpe)". Et moi qui ne répond rien et sourit poliment...Mais qui, lorsque je me retrouve à aider une maman avec sa poussette (alors que je porte Titouan dans l'écharpe) et bien je me dis que mon choix est très intéressant! Et précisons que ce choix est le bon pour nous mais qu'il n'a aucune vocation universelle! C'est un choix qui correspond à notre famille, à notre style de vie d'aujourd'hui. Et ce ne serait peut-être plus le bon si nous avions un deuxième enfant un jour :-).

- Une personne qui me demande, un peu inquiète, jusqu'à quand je vais allaiter Titouan (à l'époque âgé de 7 mois). Demanderez-t-on à un parent jusqu'à quand il proposera un biberon de lait à son enfant?!

- Et puis, juste pour la bonne blague...Nous avons reçu de la famille que nous n'avions pas vu depuis trèès longtemps et l'une des personnes a remarqué que nous n'avions pas de télévision. Elle m'a alors demandé: "Mais comment tu fais pour lui mettre des dessins animés?". ^^

Si ma voisine a choisi de ne pas allaiter son bébé, si ma belle-soeur a opté pour le lit à barreaux pour sa fille, si ma copine met son fils quelques minutes devant la télé...où est le problème si cela est fait avec bienveillance, respect et amour??
Lorsque nos choix éducatifs divergent et que nous pensons avoir la solution pour les autres, posons nous cette question: cet enfant est-il heureux? Ses besoins sont-ils satisfaits? Est-il en bonne santé? Ses parents aussi? Si la réponse à tout cela est oui, alors abstenons-nous de critiquer et de conseiller sans y avoir été invité :-).

Je suis sûre que chez vous aussi il y a eu des remarques ou des questions qui vous ont blessées ou agacées, non? Racontez-moi :-)!

Une belle et libre soirée à vous tous ;-)

vendredi 28 novembre 2014

Chaussons en cuir souple

Titouan est souvent (voire toujours) mis pieds nus mais avec l'arrivée du froid je trouve cela un peu moins confortable pour lui. Afin de l'accompagner au mieux dans sa motricité libre, j'ai choisi de lui offrir des chaussons en cuir souple qui vont respecter de manière naturelle le développement de son pied. Ainsi, rien ne gêne la liberté de mouvement du tout petit. Titouan est parfaitement à l'aise dans ses jolis petits chaussons! 
Le site Lili Nappy en propose de très sympas de la marque française Lookidz. J'y ai aussi acheté un joli bavoir bandana avec des étoiles aussi :-). Il est également recommandé d'attendre que la marche soit bien acquise avant d'acheter de véritables premières chaussures. On en parle aussi sur Drôles de mums! Le moment venu, je compte lui acheter une seconde paire de chaussons en cuir souple pour l'accompagner aussi à l'extérieur!
Et voici Titouan en mode Lookidz (chaussons et bavoir) ;-)!

mercredi 26 novembre 2014

La permanence de l'objet

Jean Piaget met en évidence la naissance de la permanence de l'objet chez le tout petit. Ce dernier comprend que l'objet existe toujours même s'il ne le voit plus. D'après les dernières études à ce sujet, cette période se produit entre l'âge de 3 et 12 mois environ.
Pourquoi ne pas proposer à notre enfant divers jeux, chants et livres qui vont l'accompagner dans cette étape essentielle à son développement?

Dans la pédagogie Montessori il existe, ce que l'on appelle, des "boîtes de notion de permanence de l'objet".  Je vous en reparlerai beaucoup plus en détails bientôt! Mais je suis sûre que, rien qu'en voyant l'image vous aurez déjà compris de quoi il s'agit ;-).


On nous a également offert le jouet "Happy Pop-up" de la marque Pintoys qui permet de jouer à faire "coucou!" de façon très amusante (à partir de 12 mois environ).







D'autre part, on pourra jouer avec notre enfant au célèbre "Caché/Coucou" en s'amusant à se cacher le visage. On peut accompagner ce jeu avec des chansons appropriées telles que:
Mon petit lapin.
On pourra complexifier ce jeu en dissimulant un objet sous une couverture. C'est souvent aux alentours de 9/12 mois que ces jeux commencent à avoir un franc succès :-). Titouan est en plein dedans! Il se cache derrière son lange et réapparaît en souriant ;-). Lorsque l'on se cache sous une couverture, il soulève cette dernière pour nous retrouver :-).
Je vous conseille également le livre "Coucou" de Jeanne Ashbé. Les illustrations sont toutes douces et le texte très simple.


Et pourquoi pas s'équiper d'une marotte qui se cache ou se montre à volonté? Les enfants apprécient d'autant plus lorsqu'ils sont capables de la manipuler eux-mêmes car ils ont alors un sentiment de pouvoir sur la disparition ou l'apparition de la marotte. Et cela les aide à appréhender la séparation!


À bientôt :-)

dimanche 23 novembre 2014

Liniment "maison"

Nous utilisons du liniment oléo-calcaire biologique et je trouve ce produit top! Il nettoie parfaitement Titouan et il est fort utile en cas de peau sèche et de rougeurs. Il peut également s'utiliser comme démaquillant pour la maman et comme huile de massage.
À cours de liniment j'ai souhaité me lancer dans la fabrication "maison". L'utilisation d'eau de chaux me faisait un peu peur mais finalement tout s'est bien passé!
Cela vous tente vous aussi?
Il vous faudra:
- un flacon vide à pompe (idéalement) stérilisé;
- un récipient en verre avec couvercle;
- un demi verre d'huile d'olive;
- un demi verre d'eau de chaux.
Versez l'huile et l'eau de chaux dans le récipient en verre en ayant pris soin de vous protéger les yeux, les mains, etc. Fermez le couvercle. Agitez le tout très vivement jusqu'à une émulsion complète. Versez le liniment dans le flacon.
La préparation se conserve un mois à température ambiante et six mois au réfrigérateur.
Très bon dimanche :-).

jeudi 20 novembre 2014

Exposition: Robert Delaunay

Au Centre Georges Pompidou, la petite exposition "Robert Delaunay/Rythmes sans fin" nous a beaucoup plu! Robert Delaunay est l'inventeur du mouvement orphique et de la "peinture pure". Il est parmi les pionniers de l'abstraction. Titouan a sourit devant chaque tableau (ou presque!) et avait très envie de les caresser ^^. Beaucoup de couleurs et des formes très intéressantes pour lui :-). Il a été enchanté!!!
L'exposition Robert Delaunay se déroulera jusqu'au 12 Janvier 2015. Pour voir la bande annonce c'est ici.
Et cela m'a donné l'envie de prochainement l'emmener voir l'exposition "Sonia Delaunay" au Musée d'Art Moderne :-). Belle soirée :-)!







dimanche 16 novembre 2014

Le boulier

Comme de nombreux bébés du même âge, Titouan s'intéresse aux petits détails: un fil qui dépasse, un microscopique bout de papier, une mouche, etc.
La maman d'une amie lui a offert un petit boulier en bois qui répond parfaitement à son centre d'intérêt du moment. En effet, il peut saisir de son pouce et de son index les petites boules qui se balladent. Cela entraîne sa coordination main-oeil ainsi que sa motricité fine. Plus tard, il pourra s'amuser à reconnaître les couleurs. En attendant, ce jouet a déjà beaucoup de succès.
D'ailleurs, je vais vite coudre un tissu avec plein d'étiquettes autour...je sais déjà que ça va beaucoup lui plaire!!! Oui, les étiquettes il adore aussi ;-)!

Belle soirée à tous :-)

jeudi 13 novembre 2014

Livre: Bonne nuit mon tout-petit

Le livre 'Bonne nuit mon tout-petit" de Jeong Soon-hee, inspiré d'une berceuse populaire coréenne, n'aurait peut-être pas attiré mon regard si je n'avais pas déjà entendu parlé de lui. Recommandé par de nombreux parents pratiquant le maternage proximal, ce livre est plein de tendresse, de poésie et de douceur.
L'histoire? Une maman montre à sa petite fille, qu'à la nuit tombée, tout s'endort.
Cela faisait un petit moment que Titouan n'avait pas montré autant d'intérêt pour un livre! Je crois que celui-ci lui "parle" beaucoup. En effet, cette petite fille s'endort dans les bras de sa maman (comme lui) et elle est couchée sur un lit au sol (comme lui) et dort, visiblement, à côté de ses parents (comme lui aussi)!
Ces derniers temps c'est le livre élu! Nous l'avons emprunté à la bibliothèque et je crois qu'il va falloir que je le lui offre bientôt :-).

mardi 11 novembre 2014

De retour de week-end :-)




Nous nous sommes accordés une petite pause dans le sud-ouest pour fêter les 60 ans du papa d'Alexandre! Entourés de presque toute la famille nous étions ravis!!!
Nous en avons profité pour nous promener dans la campagne et Titouan a vu des vaches pour la première fois ;-). Il y avait un beau soleil et il ne faisait pas très froid. C'était parfait!
Ce fut un week-end plutôt mouvementé (du bruit, du monde) et Titouan a eu besoin de dire que cela faisait un peu trop pour lui et a beaucoup pleuré dans le train du retour. Nous l'avons pris dans nos bras et nous l'avons écouté un long moment. Il avait besoin d'évacuer toutes les tensions accumulées!!! (cf. l'article: "Pleurs et colères des enfants et des bébés").
Nous rentrons plein d'énergie et de joie car nous savons que nous y retournons bientôt!

samedi 8 novembre 2014

Barre de brachiation

En pleine période sensible du mouvement, Titouan se hisse et s'appuie un peu partout pour se mettre debout. Il tient déjà plutôt bien sur ses petites jambes! Pour répondre à ce besoin, nous avons installé ce que l'on appelle en langage montessorien une "barre de brachiation".
Alexandre a d'abord fixé solidement le miroir de façon verticale. Puis, il a placé une barre à la transversale.
Cette barre est, chez nous, une simple tringle à rideau. Elle est, comme le précisait Maria Montessori, placée à 45 cm au-dessus du sol.
La barre de brachiation a beaucoup de succès auprès de Titouan! Ce qui ne l'empêche pas d'avoir encore beaucoup d'intérêt pour les autres meubles de l'appartement ;-)




Bon week-end :-)

lundi 3 novembre 2014

Motricité libre (suite)

Le sympathique blog de Bougribouillons est rempli d'illustrations autour du maternage et de l'éducation. En voici de très chouettes sur le thème de la motricité libre (Lòczy):






































L'observation du jeune enfant est l'un des outils fondamentaux de mon métier. J'ai toujours eu beaucoup de plaisir à observer chacun des enfants que j'ai rencontré. Alors, lorsqu'il s'agit de mon garçon, je ne vous raconte pas ;-)!!!
Dans notre société de consommation qui prône souvent la compétition, il est intéressant de s'apercevoir que, lorsque l'on parle de motricité libre (ou de pédagogies alternatives d'ailleurs), de nombreuses personnes s'imaginent que leur enfant va apprendre plus tôt, plus vite... Or, il n'en n'est rien! La motricité libre permet au tout petit de découvrir les possibilités de son corps à son rythme sans pression et sans aide directe. Il n'y a pas de course à la performance. Elle ne fera pas de nos bébés de futurs acrobates ou de petits génies! Les "grandes étapes" surviendront quand le tout petit se sentira prêt, du moment qu'il en a la possibilité physique et la motivation interne :-).
Sur ce blog, il m'arrive parfois de cibler une tranche d'âge (à partir de, etc.) mais ce ne sont évidemment que des repères!
Laissons le temps à nos enfants de grandir, d'explorer, de tâtonner! Offrons leur les moyens d'aimer la vie et de réussir tout seul, tout simplement :-).
Pour poursuivre la réflexion sur la motricité libre, je vous invite à consulter le blog de Michèle Forestier, kinésithérapeute.

samedi 1 novembre 2014

Le nouveau Nido

Dans le Nido, un espace est réservé pour les activités au sol. Il a été régulièrement modifié en fonction des nouvelles découvertes motrices de Titouan et se compose toujours d'un tapis, d'une étagère basse et d'un miroir.
Chez nous, le tapis a beaucoup évolué! En effet, il mesurait 60 x120 cm au début puis est rapidement devenu trop petit car notre bébé a effectué ses premières roulades avant ses deux mois. J'ai ensuite choisi un tapis de 120 x 120 cm et il a été parfait jusqu'à ses six mois. Lorsque Titouan s'est essayé au quatre pattes je me suis vite rendue compte que son tapis n'amortissait pas assez bien les chutes nez face contre terre! Nous gardons tout de même ce tapis afin de réserver à notre garçon un espace d'activités au sol dans le salon.
Depuis plusieurs semaines, le Nido s'est nettement agrandi. J'ai eu la chance de pouvoir récupérer des tapis de gym. Je les ai solidement attachés entre eux et j'ai mis un drap housse pour conserver un certain esthétisme ;-). Ce grand tapis mesure 100 x 180 cm et il est au top! Titouan peut s'adonner à sa gym quotidienne et faire ses expériences motrices. J'ai ajouté un troisième tapis de gym sur le marbre devant la cheminée et j'ai aussi installé un petit coin douillet composé d'une peau d'agneau et de petits coussins.
Le miroir est maintenant placé un peu en retrait du tapis. Cela incite mon garçon à s'aventurer un peu plus loin s'il veut voir son reflet.
Nous aimerions placer le miroir à la verticale avec une barre devant de façon à ce que Titouan puisse se hisser et s'essayer à la station debout qu'il recherche tant.
Bientôt, je lui achèterai un petit tapis sur lequel il pourra plus facilement se concentrer sur une seule activité.

Ce grand tapis qui assure sa sécurité ne l'empêche pas de partir à la découverte de notre appartement et de se déplacer sur le parquet ou le carrelage. Et c'est tant mieux car c'est aussi de la sorte qu'il va pouvoir aller à la rencontre réelle de son environnement.
Voici les dernières photos ;-):








La chambre de Titouan n'est pas encore terminée. J'ai encore tout plein d'idées (de déco notamment) à concrétiser. Mais je suis déjà satisfaite de ce grand espace à explorer. Et Titouan semble tout à fait conquis!

Je vous souhaite un très bon week-end :-).