jeudi 30 octobre 2014

Les périodes sensibles

Lors de ses travaux, Maria Montessori identifie plusieurs périodes sensibles chez l'enfant de sa naissance à ses six ans environ et dont j'avais commencé à vous parler ici.
"Une période sensible correspond à un moment où l'enfant est intrigué par un aspect particulier de son environnement."
"Pendant chaque période sensible, l'enfant peut apprendre des choses nouvelles, maîtriser de nouvelles compétences ou développer certaines de ses capacités intellectuelles sans efforts et de façon presque inconsciente. Mais les périodes sensibles ne sont que des états transitoires. Une fois que la compétence qui avait attiré leur attention est acquise, la période sensible pend fin. Par conséquent, si l'enfant n'a pas eu l'occasion de vivre une expérience appropriée ou d'être stimulé à bon escient, l'occasion d'apprendre passe. Les compétences peuvent toujours être acquises, mais cela nécessitera désormais des années de dur labeur et d'exercices."



De sa naissance à ses six ans, l'enfant passera par les périodes sensibles suivantes: 
- Mouvement (de la naissance à un an):
Le bébé apprend à coordonner et à maîtriser ses gestes, au départ incontrôlés: saisir, toucher, se retourner, trouver son équilibre, avancer à quatre pattes et marcher.
- Langage (de la naissance à six ans):
Le bébé produit d'abord des vocalises et des sons, puis un babil qui se transforme en mots, en groupes de mots, et enfin en phrases.
- Petits objets (de un à quatre ans):
L'enfant s'intéresse aux petits objets et aux détails minuscules, sa coordination oeil-main devenant de plus en plus fine et précise.
- Politesse et courtoisie (de deux à six ans):
L'enfant adore imiter les gens polis et respectueux. C'est ainsi qu'il s'approprie ces qualités.
- Sens (de deux à six ans):
L'éducation des sens commence dès la naissance, mais, à partir de deux ans, l'enfant est fasciné par les expériences sensorielles (goût, ouïe, toucher et odorat).
- Ecriture (de trois à quatre ans):
Maria Montessori a découvert que l'écriture précédait la lecture, l'enfant commençant par essayer de reproduire des lettres et des nombres sur du papier.
- Ordre (de deux à quatre ans):
Tout doit être à sa place. À ce stade, l'enfant adore se conformer à une routine; il a besoin de cohérence et de répétition.
- Musique (de deux à six ans):
Si la musique fait partie de son quotidien, l'enfant s'intéressera spontanément à la production de sons, de rythmes et de mélodies.
- Propreté (de dix-huit mois à trois ans):
Au fur et à mesure que son système nerveux se développe et se structure, l'enfant apprend à contrôler sa vessie et ses intestins.
- Lecture (de trois à cinq ans):
L'enfant montre un intérêt spontané pour les symboles et les sons qu'il reproduit. Il les traduit vite en mots.
- Relations spatiales (de quatre à six ans):
L'enfant appréhende de mieux en mieux les relations spatiales, ce qui lui permet d'assembler des puzzles de plus en plus compliqués.
- Mathématiques (de quatre à six ans):
Maria Montessori a découvert comment offrir à l'enfant une approche concrète des maths pendant la période où il est sensible aux nombres et aux quantités.

La durée ainsi que le début et la fin de chaque période sensible diffèrent inévitablement d'un enfant à l'autre. D'autre part, les âges indiqués ne sont que des repères.
C'est en observant attentivement et individuellement que l'éducateur (au sens large du terme) sait ce qui est source d'intérêt pour un enfant. Il peut alors lui proposer des activités ou du matériel qui correspondent à la période sensible du moment.

Titouan découvre les nombreuses possibilités de son corps. Il s'assoit seul. Il rampe aisément et marche à quatre pattes de plus en plus souvent. Il descend et monte de son lit au sol. Il aime s'appuyer à un meuble ou à nous et se mettre debout.
Sa motricité fine se précise tout comme sa coordination oeil-main.
Il aime aussi que nous lui parlions, que nous lui racontions des histoires et que nous chantions pour lui. Il "parle" beaucoup ;-)!
Il adore également écouter de la musique et apprécie découvrir les divers instruments que nous lui présentons. Son éveil musical a commencé dès sa naissance. Il n'est cependant pas encore source "d'apprentissage"...quoi que ;-).
Tous ses sens se développent!!!
Il traverse deux périodes sensibles: celle du mouvement et celle du langage.



Et chez vous?

2 commentaires:

Nathalie Darras a dit…

C'est globalement tout pareil chez nous, avec environ un mois de plus ;) Les jumeaux adorent se déplacer à 4 pattes, surtout hors de leur parc (là ça devient sportif pour nous), et se mettre debout en s'accrochant ou s'appuyant à tout ce qu'ils trouvent. Solal adorerait marcher, sa soeur n'est pas encore intéressée, par contre sa phase saisir/jeter/ramasser bat son plein. Quand ils babillent on entend clairement des "phrases" dans leurs intonations, c'est très drôle. Ils se font aussi rire l'un l'autre de plus en plus souvent, et ça c'est super à voir !

Déborah Defaux a dit…

J'imagine combien cela doit être sportif pour toi! Et cela doit être tellement formidable de voir cette complicité naître entre Solal et Louna:-)
C'est d'ailleurs rigolo qu'ils se suivent de près dans leurs découvertes motrices!