samedi 30 août 2014

Hochet de perles peintes


En ce moment, dans la série des hochets qui ont la faveur de mon petit garçon, il y a le hochet de perles peintes: écologique, en bois, aux couleurs chatoyantes, non verni. Ce hochet est fait de grosses perles montées sur un élastique qui prennent de multiples formes au gré des manipulations de bébé. Il est dit "anti-stress".
Ce hochet multicolore aux dégradés de bleu, de rouge et de jaune, développe aussi la vue du tout petit.
Lorsque le jeune enfant saisit ou met en bouche l'une des perles, il peut alors faire l'expérience sensorielle de la forme sphérique. Chacune d'entre elles est assez petite ce qui favorise ainsi la prise tridigitale (pouce-index-majeur). 
Titouan aime observer ce joli jouet et goûte avec beaucoup d'application toutes les perles. Il semble aussi apprécier le bruit de ces dernières lorsqu'elles s'entrechoquent.
Vous pouvez trouver ce hochet de la marque Grimms ici.

Nous partons quelques jours en vacances (sans internet)!!! À bientôt:-)

Belle rentrée à tous!

lundi 25 août 2014

Hochet à deux disques

Conçu par Gianna Gobbi, une collaboratrice de Maria Montessori, le hochet à deux disques est pensé pour accompagner un bébé qui commence à passer les objets d'une main à une autre. Ce joli jouet en bois permet au tout petit de s'y exercer avec plus de précision, disons que c'est là son intérêt principal. 
Titouan l'a découvert aux alentours de quatre mois. Il l'utilise de plus en plus et se concentre beaucoup lorsqu'il le manipule:-)




mercredi 20 août 2014

"Mes pieds..."

Titouan a découvert qu'il avait des pieds le jour de ses 4 mois:-) Depuis, il s'amuse régulièrement à les attraper.
Pour accroître son intérêt, son papa lui a cousu un gros bouton sur l'une de ses chaussettes. Il peut ainsi s'exercer au travail de la prise tridigitale dit aussi de la "pince";-)



J'ai également accroché un simple ballon et un petit grelot à une ficelle et j'ai placé le tout au niveau des pieds de Titouan afin de l'aider à faire des liens de causalité.
Jean Piaget indique que le bébé en prend conscience aux alentours de ses 6 mois et que certains jeux ou événements vont y contribuer.
En effet, en donnant involontairement des coups de pieds dans le ballon et le grelot, le bébé va peu à peu comprendre que c'est lui qui les fait bouger et tinter. Ses mouvements deviendront par la suite intentionnels et le jeune enfant s'en amusera d'autant plus.
Pour le moment, Titouan éprouve la joie de voir virevolter le ballon coloré au dessus de ses yeux, d'entendre le doux bruit du grelot et aime bouger frénétiquement ses jambes;-)



Et pour finir, les paroles de la comptine "Les deux pieds Tra la lé" de Nicole Malenfant et de Monique Rousseau pour accompagner en musique cette jolie découverte;-)

Les deux pieds Tra la lé:
Tra la li la lère
Les deux pieds en l'air.
Tra la li la lé
Les deux pieds collés.
Tra la li la li
Les deux pieds qui rient
Tra la li la lo
Les deux pieds becquots.
Tra la li la lou
Les deux pieds debout.
You!

samedi 16 août 2014

Chanson LSF: "Petit escargot"

Voici le premier article du nouveau libellé: "Chansons & comptines LSF". Vous allez pouvoir découvrir ou redécouvrir des chansons enfantines et cette fois, certains mots y sont proposés en Langue des Signes Française.
Le principe est simple: je vous livre les paroles et vous n'avez plus qu'à cliquer sur les liens pour visionner le signe. Vous serez généralement redirigés vers le site Sematos.

On commence par la célèbre chanson de "Petit escargot". Avec de jolies rimes suivies et embrassées, elle plaît beaucoup aux enfants qui se réjouissent des gestes qui l'accompagnent.

Petit escargot:
Petit escargot
Porte sur son dos
Aussitôt qu'il pleut
Il est tout heureux
Il sort sa tête!

N'hésitez pas aussi à la regarder en vidéo

Titouan adooore cette chanson depuis ses trois mois:-)

Et le votre?

mardi 12 août 2014

Le grelot



J'ai accroché un simple grelot à un ruban et Titouan est ravi. Cela lui demande beaucoup de concentration et de précision:-) Ses petits doigts travaillent et il adore ça;-)

vendredi 8 août 2014

Exposition: Martial Raysse

Martial Raysse, plasticien du Nouveau Réalisme, a un côté très Pop Art que j'aime bien. Je l'ai découvert, en même temps que Titouan, dans son livre "L'art des bébés".

Nous nous sommes rendus au Centre Georges Pompidou pour la rétrospective organisée en l'honneur de l'artiste:-)
Les oeuvres colorées et joyeuses rendent l'exposition très agréable et ludique!!!
Titouan a été réceptif aux couleurs, aux objets lumineux, aux peintures en relief:-)






Après l'expo, dont vous pouvez voir la bande annonce ici, nous avons prolongés la sortie en nous rendant au musée du CGP. Il y avait notamment une oeuvre de Jean-Luc Vilmouth nommée "Café Little Boy". Pour la petite histoire: Après l’explosion de la bombe atomique il ne restait rien de l’école primaire de Fukoromachi de Hiroshima à part un mur avec un grand tableau sur lequel les gens laissaient des messages pour leur familles et proches. Au musée, les visiteurs peuvent eux aussi laisser une trace...à la craie:-)

Ps: Oui, oui c'est bien Titouan que l'on aperçoit dans le miroir un peu plus haut;-)

samedi 2 août 2014

Les bouteilles d'eau colorée

J'ai pu remarquer combien Titouan aimait nous voir boire à la bouteille d'eau. Il observe le liquide en mouvement, les petites bulles, la lumière...
Pour fabriquer des bouteilles d'eau colorée, j'ai conservé six petites bouteilles identiques de 33cl et j'ai mis dans chacune d'elle de l'eau avec du colorant alimentaire: 
- du rouge,
- du bleu,
- du jaune,
- du rouge et du bleu,
- du rouge et du jaune,
- du bleu et du jaune.

Pour le moment, je n'ai montré à Titouan que quatre d'entre elles et il est conquis;-)
Par soucis d'ordre et de clarté chers à la pédagogie Montessori, j'ai rassemblé les bouteilles dans un petit bac et je les présente une à une à Titouan. Je lui laisse le temps d'examiner et de contempler chacune des bouteilles. La prise en main n'est pas encore très aisée mais elles ont toutefois un véritable succès;-)



Ps: Vous noterez que chaque bouteille est remplie à la même hauteur afin d'isoler la difficulté. L'enfant se concentre donc uniquement sur la différence des couleurs et non sur la différence des niveaux.