mardi 29 avril 2014

Une pédagogie alternative: Steiner-Waldorf

Je poursuis aujourd'hui mon petit tour des pédagogies alternatives avec la pédagogie Steiner.


Faisons le point:
Rudolf Steiner est né en 1861. Philosophe, il est le fondateur de l'anthroposophie (pensée visant à rapprocher l’homme des « mondes spirituels ») et s'intéresse de près à l'agriculture biodynamique.
La pédagogie Steiner est une pédagogie humaniste qui accorde une large place à l'art (modelage, peinture), aux travaux manuels (bricolage, jardinage) et à la Nature. 
Rudolf Steiner est à l'origine des écoles Steiner-Waldorf dans l'une desquelles j'ai eu la chance d'effectuer un stage de quatre mois (jardin d'enfants) et d'y travailler en tant qu'animatrice.
Je me propose de vous raconter mon expérience sans m'attarder sur le côté spirituel qui m'a un peu dérangé :
Lorsque l'on entre dans une école Steiner on ne reste pas indifférent. Il y règne un petit air de magie et de tranquillité. On y accède par une adorable barrière de bois. On passe entre les arbres et on arrive dans l'une des classes. Le bâtiment général est bâtit en forme de coquille d'escargot et cela donne une impression de rondeur, de douceur.
Les salles dédiées aux enfants sont peintes dans des tons pastels. Les jouets présents sont réalisés dans des matériaux dit "nobles" et naturels (bois, soie, laine). Ils sont choisis avec soin par la jardinière d'enfants.
L'année scolaire, la semaine et les journées sont rythmées par des ateliers, des rituels, des fêtes et des célébrations. La journée des enfants âgés de 2 à 6 ans est axée principalement sur l'art, le jeu, le mouvement et les activités quotidiennes. Au programme donc: des heures de construction avec des blocs de bois, des poupées de chiffon que l'on habillent une dizaine de fois, du dessin à la cire d'abeille, de l'aquarelle, des tas d'histoires et de comptines, du bricolage, une réalisation d'un pain, des jeux dans le jardin qui est un "vrai" jardin avec de la terre, de l'herbe et des arbres dans lesquels grimper...

Aucun commentaire: